Mai : retour à des objectifs plus réalistes

Le mois de mai est entamé, et avec lui le compte à rebours : plus que 3 mois avant les essais. Voilà 6 mois que j’attends cette première étape : la préparation de la grossesse.

Je l’ai entamé sur la lancée des bonnes résolutions : un rendez-vous chez le médecin et un livre spécialisé sur l’avant conception. J’ai réglé deux ou trois soucis administratifs avec ma mutuelle, histoire de pouvoir attaquer les visites de contrôle. J’ai eu une longue conversation avec mon dos, au cours de laquelle je lui ai annoncé qu’il allait devoir se passer d’anti-inflammatoires incessamment sous peu, alors autant qu’il s’y fasse dès maintenant.

Et voici ce que sont devenues mes bonnes résolutions au bout de deux semaines :

– J’ai vu un médecin, mais ça mérite un article à part entière cette histoire !

– J’ai sorti de livre « savoir manger » de sous sa couche de poussière et j’ai dressé un comparatif des apports en calcium de différents produits. J’ai fait le plein d’emmental, le seul que je suis à peu près sûre de manger, et je me suis fixée 100 grammes par jour pour un apport moyen. J’ai tenu 3 jours, ça m’a gonflée.

J’ai bu du vin blanc à plusieurs reprises. En même temps, c’est bon pour le cœur, non ? Et puis dans trois mois j’aurais éliminé !

J’ai mangé deux fois au McDo. Alors là évidemment, question saloperie, hein… Et puis je ne mange pas une salade quand j’y vais, autant que vous le sachiez.

Je veux à tout prix me taper des sushis et des fruits de mer avant que cela me soit complètement interdit. C’est primordial pour ma santé mentale.

J’ai mis du vernis à ongles, bourré de produits chimiques. Parce que bon, la beauté naturelle à mon âge, hein…

– Ai-je besoin de préciser que je n’ai pas fait le moindre exercice physique ? Non, on s’est comprises.

 z1

Voilà, pour résumer je me suis globalement bien détendue du string. Je suis toujours dans une optique de préparation de ma future grossesse, mais disons que je lâche un peu de lest. Je ne peux pas être dans l’hyper-contrôle tout le temps. En bonne névrosée, j’avais besoin de me faire une bonne petite crise d’hystérie et de me fixer des règles strictes pour planter le décor. Maintenant que c’est fait je vais pouvoir me calmer un peu.

Une chose aussi a contribué à m’apaiser considérablement : que mon homme parle avec moi de cette future grossesse comme allant de soi. À partir du moment où les « si » ont été remplacés par les « quand » dans nos conversations j’ai tenu un fil encore mince et fragile, mais un fil qui me conduit dans la bonne direction. Je tiens enfin quelque chose qui pèse suffisamment dans ma main pour me tranquilliser sur son existence. Parce que toutes ces résolutions drastiques, au final, ce n’était que du lest

Concrètement, j’ai revu mes objectifs à la baisse : je vais changer progressivement mes habitudes, essayer de penser aux laitages, sans me forcer, réduire la caféine et l’alcool, sans me priver complètement (pour l’instant), modifier doucement mon hygiène de vie, sans me mettre une pression démesurée. Et pour ce qui est du sport, non seulement je risque de me faire mal au dos plus qu’autre chose, mais en plus ce serait renier ma nature profonde, alors bon… Non mais ça j’avoue que je n’y croyais pas moi-même !

12 réflexions sur “Mai : retour à des objectifs plus réalistes

  1. Coucou!

    Ça approche tout ça… 🙂 Je pense que tu as raison de te détendre, parce qu’après mine de rien, c’est pas mal de stress (ne pas manger de fromage au lait cru, plus de charcuterie, de poisson cru,
    quel médicament peut-on prendre, ou pas, gel douche sans paraben, etc, etc, etc…). Dans tous les cas, ne t’en fais pas, le macdo tu en mangeras encore (ben ouais, TOUTES les femmes enceintes en
    ont envie! lol), le doliprane tu pourras en prendre pour ton dos (coucou le mal de dos en ce moment même!), et le vernis à ongles, personnellement, j’en mets toujours (un peu moins, certes…).

    Bref, il ne faut pas tomber dans la nevrose, ça c’est sur 😉

    Des bisous!!

    J'aime

    1. Oui, c’est ce que je me dis : si je commence maintenant à me prendre la tête je n’ai pas fini! Et puis si je mange un sushi aujourd’hui, il ne sera plus dans mon organisme dans 3 mois, alors j’avoue que c’est un peu ridicule de vouloir tout stopper tout de suite!

      Malheureusement mon dos ne se contentera pas d’un doliprane, ni même de 10… c’est le seul gros soucis que j’ai pour le moment, j’ai vraiment un dos en vrac.

      Merci pour ton mot, bisous!

      J'aime

  2. Tu sais, je pense qu’être détendue est primordial et tout aussi important que tout le reste. Donc si déjà tu parviens à lâcher du lest, c’est énorme !!
    Quant au sport… comme je te comprends !!!!

    J'aime

    1. Ouais, non mais pour le sport mon esprit s’est égaré 35 secondes maxi, pas plus!!!

      J’ai envie de dire une bêtise… sur le « faut être détendue »… mais je vais m’abstenir, je suis sûre qu’on s’est comprises!

      bisous!

      J'aime

  3. Ha je suis contente de voir que tu t’es détendue du string. Je pense que là, tu vas dans la bonne direction: te préparer à une future grossesse sans te prendre la tête et en profitant encore un peu
    des plaisirs de la vie.
    Continue à prendre les essais comme ça tant qu’il n’y a rien d’alarmant. Bien sûr, je vais pas te dire que c’est psychologique parce que ça ne l’est pas mais aucun gygy n’acceptera de te faire
    passer toute une batterie de tests avec moins d’un an d’essai à moins qu’il n’y ait eu de FC durant cette période. Et je ne te le souhaite pas.
    Allez, sushi party!!

    J'aime

    1. J’ai pensé à toi quand j’ai publié cet article 😉

      Oui, il fallait que je me fasse un petit coup de pression, voilà, c’est chose faite, on peut respirer maintenant! C’est l’histoire de ma vie hihi

      Quand je parle de contrôle je veux juste dire un petit bilan, style fer, sucre et cholestérol, le truc de base quoi!

      Ouiii des sushiiiis!!!! bisous!

      J'aime

  4. Et bien moi je dis, du moment que tu es en accord avec toi même c’est le principal ma chérie, et si tu t’es aperçue que tes premiers objectifs, allait à l’encontre de e que tu voulais tu as bien
    fait d’en changer 😀
    Et c’est vrai que quand l’homme se met à nous en parler d’une façon positive, comme si c’était une évidence et bien forcément on est plus sereine face à nos attentes. J’ai hâte d’être dans 3 mois
    🙂

    J'aime

  5. de te fixer des bonnes résolutions ça t’a permis de t’auto cadrer je pense de te rassurer avec cet état que tu appréhendes sans doute et de sentir que tu maîtrise le truc lol c’est tout à fait
    normal je suis pareille lol enfin si j’ai bien compris…mais on sait qu’on ne tient pas forcément tout mais du moins on s’améliore quand même et ça permet de faire le tri entre ce qui est vraiment
    nécessaire et ce qui ne l’est pas …bon courage 😉 bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s