Entretenir la flamme…

fl1À force de le lire et de l’entendre rabâcher, on a tous saisi le concept : le secret d’un couple qui dure c’est d’entretenir la flamme. On parle bien sûr de préserver le désir, malgré les années, la vie quotidienne, la perte du mystère, la routine… Et puisque l’Homme et moi fêtons aujourd’hui notre 8ème anniversaire (applause), c’est l’occasion rêvée de se pencher sur la pérennité du couple.

Alors évidemment, dans l’absolu, on est tous d’accord : considérer l’autre comme acquis ou cesser de vouloir lui plaire est la pire erreur qui soit. La vie à deux se nourrit de petites attentions, de gestes et de mots tendres et d’un soupçon de challenge.

Par contre quand je lis qu’il faut conserver du mystère, avoir un jardin secret, et que ça dérive vers des « être impeccable », « ne pas s’habiller devant son conjoint », et autres énormités, je me dis que soit mon couple n’en a plus pour très longtemps, soit les gens qui appliquent ces principes à la lettre finissent en maison de repos ou dans le premier avion en partance sans bagage ni intention de revenir. Non parce, soyons sérieux deux secondes, ce n’est pas tenable pas vrai ? Quelques exemples :

« Garder du mystère »

Bien. Sur le principe je suis totalement d’accord. Sauf qu’il faudra m’expliquer comment tu fais pour rester mystérieuse quand tu vis avec quelqu’un au quotidien. Parce que la personne avec qui tu vis, à force, voit bien quand ça ne va pas, quand tu mens, ou quand tu as envie de l’envoyer paître. Il ou elle t’a même entendu faire pipi plus d’une fois si je ne m’abuse… C’est quoi le mystère au juste ? Tu peux lui cacher que tu t’envoies le voisin du dessus, certes, mais ce n’est pas du mystère. Les surprises ? Ce n’est pas ça non plus. Alors, non, vraiment, c’est une notion que j’ai du mal à appréhender passé un certain temps de vie commune. Ah si, attends, il ne sait ce que je lis en ce moment, ça compte ?

« Ne pas s’habiller devant son conjoint »

Ça c’est véridique, c’est un psy qui le dit, je l’avais lu je ne sais plus où mais ça m’a marquée. Soit disant ça ôte tout érotisme à la nudité à la longue. Bon, admettons. Il suffit donc de faire chambre à part. Parce qu’en dormant et en s’habillant dans la même pièce je vois mal comment éviter. Oh et puis merde, si tu peux même plus te trimballer en soutif chez toi…

« Rester sexy et attirante en tout circonstances »

Ben voyons. Moi c’est le « en tout circonstance » qui me gêne. Déjà on parle de quelqu’un qui nous voit tous les matins au réveil. Et puis si tu chopes une gastro, tu fais quoi, tu déménages pour 5 jours ? Et existe-t-il vraiment des femmes qui dorment systématiquement en nuisette de soie ? Soyons clairs : il n’y a que dans les Feux de l’Amour que les nanas se réveillent maquillées et avec le brushing. Dans la vraie vie tu pues de la gueule. Et ouais. Se faire beau/belle pour une sortie, ou juste pour le plaisir de plaire à l’autre, oui. Se croire en perpétuelle représentation, non.

« Le/la séduire tous les jours »

Ben mon con. On n’a que ça à foutre, hein. Et bien non, parce qu’il y a des jours où on n’est pas au top, moralement ou physiquement. Et il y a des jours où on a envie de gifler l’élu de notre cœur, pour une sombre histoire de poubelles pas descendue ou autre motif totalement trivial mais néanmoins réel. Et puis c’est quoi le truc ? Être dans la surenchère, avoir peur d’être quitté si on n’assure pas ? Ne pas considérer l’autre comme acquis ne veut pas dire le considérer comme perdu par défaut.

« Ne pas se laisser engluer dans la vie quotidienne »

Franchement celle-là si tu gagnes au loto elle est fastoche. Mais sinon… Nous ne vivons pas au pays des Bisounours, à mon grand regret, et par conséquent il nous faut nous préoccuper des choses matérielles. Et parfois ça prend carrément du temps, ou carrément la tête, ou carrément les deux. Désolée chéri, la danse des sept voiles ça sera pour quand on aura réparé la chaudière.

Bref, vous l’avez compris, j’exagère, comme d’habitude. Tout ça pour en arriver à dire que la vie de couple n’est pas un joli nuage rose cotonneux. Et que ce n’est pas plus mal. Parce que l’amour, le vrai, n’est-ce pas justement d’aimer l’autre dans ses faiblesses, dans ses mauvais jours et dans ses mauvais côtés aussi bien que dans les bons ? Entretenir la flamme, c’est indispensable. Jeter de l’essence dessus pour qu’elle ne faiblisse jamais c’est ne pas vouloir la contempler telle qu’elle pourrait être à l’état naturel.

Nous sommes dans une époque de surenchère : plus de botox, plus de régimes, plus de perfection. La vie à deux est un peu plus complexe que ça. S’aimer c’est aller au-delà de cette rencontre amoureuse qui nous montre l’autre sous un jour parfait. C’est bien sûr ne pas renoncer à plaire. Mais c’est accepter de ne pas plaire à chaque seconde. J’ai l’impression qu’au bout d’un certain temps le désir s’estompe… pour laisser la place à un désir nouveau, moins violent mais plus durable, comme tranquillisé. Celui-là ne faiblit pas.

Ne pas se reposer sur ses acquis, c’est essentiel. Mais il faut arrêter avec cette idée du couple parfait, amoureux comme au premier jour et dans un souci perpétuel de se conformer aux désirs de l’autre. On tombe amoureux, et c’est beau, mais un jour on aime, et c’est encore mieux. Finalement le couple a ses étapes : après le couple passion, le couple union. Et le couple parents ?…

12 réflexions sur “Entretenir la flamme…

  1. C’est sur que dans la vie de tous les jours toutes ces belles idees ne tiennent pas la route. Bien sur ca n’empeche pas de faire des efforts.

    Mais en te lisant ca m’a rappele l’Egypte ou les femmes mettent un point d’orgue a etre belles pour leurs maris. Je n’avais jamais vu d’aussi belles tenues d’interieur ni de tables recouvertes de
    produits de beaute, maquillage, parfum. Et aussi a avoir une maison impeccable, le diner pret, certaines travaillent, d’autres pas. Pour elles, cette part de mystere, de seduction, elles
    l’entretiennent subtilement. C’est tres interessant.

    En attendant on vit en Europe, et c’est pas la meme histoire. Bises

    J'aime

  2. je viens de découvrir ton blog, et j’aime beaucoup ton écriture. Cet article est très bien écrit et plus que vrai, merci de casser ces clichés que l’on peut encore avoir!

    J'aime

  3. je trouve que tu as parfaitement raison et on oublie souvent que la passion n’est qu’au début elle ne dure pas et il faut apprendre à aimer l’autre d’une autre manière, aller de l’avant et non
    penser au passé. on est dans l’étape où la séduction comme telle n’est plus utile. on entretien autre chose, on découvre l’amour d’union comme tu le dis, puis l’amour en étant parent etc …
    très très bel article j’adore 😉

    J'aime

    1. La phase « amour parents » est encore obscure pour moi, mais je suis sûre que ça doit être un vrai défi!
      Merci pour tes encouragements qui me touchent comme à chaque fois 😉

      J'aime

  4. Comme je suis d’accord avec toi!
    Mon homme et moi, on a fêté nos 11 ans vendredi. Et si à une époque j’ai cru que c’était le quotidien qui nous bouffait, je sais maintenant que ce n’est pas forcément vrai, et que le plus
    important, c’est d’aimer et accepter l’autre tel qu’il est et donc se montrer au naturel!
    (même si, évidemment, ça n’empêche pas de faire des efforts, une jolie robe, un bon repas, un petit massage, pour pimenter le plaisir au quotidien ;))

    J'aime

    1. Oh mais on a la même date d’anniversaire alors! Félicitations, 11 ans c’est un beau score!
      Voilà, évidemment les efforts sont toujours apréciés, et nécessaires, mais on ne peut pas être au top chaque heure de chaque jour…
      Comme certains disent très justement « il faut faire le deuil de la lune de miel »… N’empêche ça me rassure de ne pas être la seule à penser comme ça, je me serai sentie la pire chérie du monde sans ça!!

      J'aime

  5. Mais oui le couple parents!!! ^^
    Alors déjà je m’incline pour te dire « Joyeux anniversaire, Joyeux anniversaire » à vous 2 hein 😉
    C’est beau 8 ans!!! Tu m as bien fait marrer quand même, et puis après il faut admettre que le tout est très vrai…le mystère, c’est fun comme concept, moi j’adore les mecs qui disent « cette nana
    je l’aime à cause de son mystère » Wouhou…en gros tu sais pas pourquoi tu l’aimes quoi ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s