Juillet : lancement des hostilités

Je vous l’avais dit, les essais sont programmés pour le mois d’août. C’est-à-dire à peu de choses près pour mon mariage, ce qui n’était pas du tout prévu par contre ! Ce qui l’était encore moins, c’est que notre patience allait s’étioler à ce point. Enfin, la sienne, parce que la mienne on se doutait bien qu’elle serait limitée !

Bref, tout ça pour dire… que j’entame un premier cycle d’essai avec un mois d’avance. Voilà. Cela fait deux mois que je prends consciencieusement mes folates, que je fais attention, sans trop en faire, à mon alimentation… Je pense qu’on peut enclencher la seconde, pas vrai ?

Le week-end dernier j’étais de mariage, et j’ai bu mon dernier verre, une petite coupe de Clairette que j’ai bien savourée, consciente que ce serait ma dernière avant longtemps. J’ai regardé la montagne, trinqué avec elle, et advienne que pourra !

L’homme me surprend. L’autre jour il a reçu une injection pour un scanner, et a demandé si le produit avait une incidence sur la conception. Il a aussi arrêté de boire (en priant pour que je sois enceinte avant la fête du village), et a même expliqué pourquoi à sa sœur, lui qui ne voulait en parler à personne. Bref, il a totalement intégré le projet bébé et lui donne un tour bien concret au fil du temps.

Quant à moi, je navigue entre euphorie et inconscience. Euphorie d’un été si plein de rêves concrétisés, auxquels s’ajoutera peut-être une grossesse. Inconscience de la portée de tous ces changements, tant j’ai du mal à réaliser, comme à chaque fois que tout m’arrive en même temps. Il me faut m’asseoir et regarder mes pensées filer devant moi, les prendre une à une et les contempler de près, m’en repaître et passer à la suivante, pour en mesure pleinement la saveur.

Juillet est donc le premier cycle d’essai, et je suis étonnamment sereine. Il faut dire que le fait d’être totalement obnubilée par la préparation du mariage est d’un grand secours, j’ai moins de place pour des questions qui ne manqueraient pas de me stresser pour rien. J’ai laissé tomber l’idée des tests d’ovulation, ça marchera quand ça marchera.

En résumé : Yallah !

 

 Silence

8 réflexions sur “Juillet : lancement des hostilités

  1. yallah!
    En effet, je te comprend, le premier cycle d’essai j’étais comme toi 😀
    Mais le plus génial c’est que ton homme se projette aussi bien, c’est le rêve, surtout avec tout les projets que vous avez à mener 😀

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s