Préparation à la naissance #01

Après quelques déboires dans le choix de la préparation à la naissance, j’avais finalement trouvé une sage-femme libérale qui m’a proposé un mix entre cours classiques et méthode Bonapace. C’était il y a deux mois, et j’avais l’impression que le début des cours était très loin… Et puis elle m’a appelée fin décembre pour fixer les dates, et j’ai réalisé que ça allait arriver très vite. En effet, jeudi a eu lieu la première séance, et ça m’a fait tout drôle d’entamer cette partie-là de la grossesse, qui sent tout de même beaucoup la fin !

Le papa étant plus que bienvenu, il m’a accompagnée, et finalement ce qui m’a fait le plus bizarre c’est de le regarder et de penser « Il va à un cours d’accouchement ». Mon homme… ça fait quelque chose ! Petite déception pour lui dans la salle d’attente : il était le seul papa, nous étions trois mamans. Mais nous nous attentions à plus de monde, genre 6 ou 7 couples, donc on a trouvé ça sympa d’être en petit comité. Au moins, si les papas viennent la prochaine fois, il y aura un vrai échange.

Premier cours donc, très classique et surtout théorique. Le thème du jour : la base, c’est-à-dire les présentations, un rapide point sur la grossesse, et des explications sur l’anatomie et le fonctionnement de la machine à bébé. Je l’ai plutôt vécu comme une prise de contact, on ne peut pas dire que j’ai appris beaucoup de choses mais c’était sympa pour un début ! Enfin, si, j’ai appris un truc dont je me serais bien passée : lorsque j’ai décrit les quelques contractions douloureuses que j’ai déjà eues, et demandé si ce serait les mêmes le jour de l’accouchement, la réponse fut « Oui, mais en dix fois pire ». Bon, là, j’avoue, j’ai oublié mes beaux discours genre « ouaiiis mais non franchement l’accouchement ça me fait pas flipper tu voiiiis » (avec une voix de connasse), et j’ai eu envie de chialer.

Pour la partie relaxation, un peu de respiration, et quelques exercices pour détendre la colonne et le bassin. En fait je me suis rendue compte que les mouvements de bascule de bassin, les positions, ou encore un point d’acupression magique me sont familiers depuis des années, puisque ce sont eux qui me soulagent le bas du dos et les sciatiques depuis toujours. Mais cela n’aura pas été inutile, puisque j’en ai profité pour tomber amoureuse du fameux coussin dit d’allaitement, qui en fait est loin de ne servir qu’à allaiter ! Vraiment, je crois que je vais me faire un cadeau finalement pendant les soldes…

Donc bilan de cette première séance : sympathique, intéressante, détendue. Mon mari ne s’est pas ennuyé, il espère juste qu’il y aura un autre mec la prochaine fois ! Ma fille était bien réveillée, contente d’entendre des voix nouvelles, et mon ventre sautillait. La sage-femme est toujours aussi bien, je suis décidément contente de mon choix, comme quoi il faut s’écouter et aller vers celle qui nous met à l’aise ! Au rythme d’un cours par semaine ou quasiment, j’aurais terminé la préparation fin mars, donc je pense que le temps va s’accélérer désormais… Figurez-vous que je vais avoir un bébé !

6 commentaires sur “Préparation à la naissance #01

  1. Moi aussi mon coussin d’allaitement était mon meilleur ami…d’ailleurs je ne l’ai rangé il n’y a que quelques jours (et mon bébé à 15 mois….pu*** 15 mois déjà!!)….Bonne préparation à la
    naissance, c’est vraiment des moments à toi, et pour toi, profites en !!

    J'aime

  2. C’est important d’être accompagnée par son homme dans ce type d’activités, parce qu’ils vivent souvent la grossesse puis l’accouchement à notre rythme (je n’ai aucune expérience, mais c’est ce que
    j’ai observé) et ils ont aussi besoin d’être accompagnés dans cette démarche.
    Mais, au fait… tu vas avoir un bébé !? 😉
    Bisous

    J'aime

    1. Malheureusement vu les horaires je comprends qu’il soit difficile pour le papa de se libérer… l’avantage du mien c’est d’être indépendant. Il faudrait que les hommes salariés aient droit à quelques heures tout comme les femmes pour pouvoir participer pleinement à tout ça.

      Oui, c’est important, mon homme ne se sent absolument pas extérieur à la grossesse contrairement à beaucoup d’hommes. Mais cette implication nécessite pas mal de temps libre…

      Euh… Quoi? Oh my god! JE VAIS AVOIR UN BEBE!!!!!

      Bisous 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s