Le choix du prénom

S’il y a bien un sujet difficile et qui suscite bien des débats entre les futurs parents, c’est le choix du prénom. Il faut dire que ce choix n’est pas sans conséquences, et que son caractère définitif est assez redoutable. Comment être sûr de ne pas se tromper et donner à son enfant le prénom qui lui correspondra vraiment avant même de le tenir dans ses bras? Enfin, pour certains c’est simple, une évidence, mais pour d’autres… En ce qui nous concerne, nous avons une certitude pour le prénom d’un éventuel petit garçon. Comment nous est-elle venue ? Difficile à dire, je crois qu’on en a parlé un jour, sans raison, et que c’est resté depuis. Toujours est-il que je n’imagine pas mon fils s’appeler autrement, si un jour j’en ai un. Pour une petite fille, nous avions aussi un prénom en tête depuis pas mal de temps, mais cela n’a pas été aussi simple.

Lorsqu’on a su que j’étais enceinte, et que nous avons commencé à parler prénom, nous étions toujours d’accord sur le prénom masculin, mais, très rapidement, le prénom féminin nous a posé problème. Car celui que nous aimions est devenu archi courant depuis quelques années. Lorsque j’en ai parlé à une amie, sans lui révéler ledit prénom, elle s’est exclamée « Ah, non, faut trouver un truc original quand même ! ». Facile à dire ! Nous avons de toute façon décidé d’attendre de connaître le sexe avant de se lancer dans des débats potentiellement houleux. Je savais que ce serait une fille, mais si cela avait été un garçon il aurait été inutile de commencer à se prendre la tête sans savoir. Et surtout, nous avons décidé ne n’en parler à personne, de ne rien révéler avant la naissance, pour ne pas avoir à subir les conseils ou éventuelles remarques que les gens ne manquent pas de formuler.

En décembre, nous savions que nous attendions une petite princesse. Les hostilités pouvaient commencer. Je me suis souvenue de la phrase de mon amie, et je me suis demandé s’il fallait chercher l’originalité à tout prix, quitte à mettre de côté un prénom qui nous plaît vraiment au motif qu’il est trop courant. Évidemment que non, ai-je pensé, mais cela ne résolvait pas la question pour autant. Car ce prénom que nous aimions tant avant ne nous plaisait plus tant que ça, finalement. Est-ce de le savoir si répandu, dans le top 5 national ? Il est clair que quelque part cela m’embêtait de me dire que ma fille allait se retrouver en classe avec peut-être trois autres petites filles qui s’appellent pareil. Et puis, au fil des semaines, nous avons eu tous les deux abandonné cette idée, comme si, en découvrant ce bébé au travers de ses réactions, nous savions qu’elle ne s’appellerait pas ainsi. Non, ça ne collait pas. Retour à la case départ donc.

https://i2.wp.com/www.ieo-oc.org/IMG/arton330.jpg

J’avais pour ma part deux prénoms en tête depuis un moment, dont un qui ne me quittait pas. Mais l’Homme n’a jamais voulu en entendre parler. De même que les deux suggestions qu’il m’a faites ont été refusées catégoriquement. Je me suis mise à chercher un prénom provençal, ou italien, en référence à mes racines, avec l’accord de mon mari, qui vient de région parisienne mais qui voulait également un prénom du sud. Sans succès. Rien ne nous enthousiasmait vraiment. Lorsque la menace d’accouchement prématuré a été évoquée, j’ai paniquée à l’idée de ne pas avoir de prénom à donner à mon bébé si elle venait à naître.

Et puis un soir, mon homme est venu me voir à la maternité, et il a dégainé une application sur son téléphone. La veille, j’avais suggéré le prénom du personnage d’un roman que j’aime particulièrement, et qui représente un peu les valeurs que je voudrais inculquer à mes enfants. Mais, la nuit apportant des réponses, nous savions que ce ne serait pas celui-là, même si nous le gardions sous le coude. Ce soir-là, donc, de la même manière que nous avions joué à ouvrir le livre des prénoms au hasard, nous avons joué à faire défiler son écran et à stopper brusquement, dans l’espoir qu’un prénom nous soit envoyé. Nous en avons coché plusieurs ainsi, mais un nous a arraché à tous les deux un « ah ouaiiis, pas mal ! ». Nous avons laissé décanter.

Le lendemain, l’Homme était toujours fan, moi un peu plus réservée. C’est que j’avais toujours ce prénom derrière la tête… Et puis nous y avons regardé de plus près. Un prénom méditerranéen, à consonance italienne mais étymologiquement issu du grec. Pas mal. C’est son étymologie justement qui nous a convaincus : lorsque nous avons lu la signification, nous avons souri, c’était exactement ça. J’étais juste un peu gênée par la sonorité générale, sans trop savoir pourquoi. Lorsque mon homme m’a donné une variante, avec un « e » à la fin au lieu d’un « a », nous le tenions.

Nous nous sommes laissé des jours et des semaines pour l’apprivoiser doucement ce prénom, car à aucun moment nous n’avons eu cette certitude que notre fille s’appellerait ainsi et pas autrement. Depuis, nous l’avons prononcé de nombreuses fois en nous adressant à elle, comme pour guetter son assentiment et même temps que notre conviction. Cela semble fonctionner. Je dirais que nous sommes sûrs à 90%, car nous conservons la possibilité de changer d’avis lorsque nous verrons notre fille pour la première fois. Mais hier nous avons choisi le second prénom, ce qui signifie je pense que le premier est entériné. A moins d’un mois du terme, je crois bien que notre fille a un prénom, et il était temps !

Et pour vous, comment ça s’est passé?

Source photo : http://www.ieo-oc.org

16 réflexions sur “Le choix du prénom

  1. Ici, c’est le papa qui a décidé, moi j’avais un autre prénom en tête mais celui du papa me plaisait vraiment bien. Pour le 2ème prénom nous avons choisi la veille de l’accouchement ^^

    J'aime

  2. Pour ma première grossesse, un prénom pour un garçon nous est arrivé immédiatement en tête….comme par hasard, nous attendions une fille!! Jusqu’au 7ème mois, deux prénoms étaient en balance…et
    finalement c’est moi qui ai choisi. Chaque fois que je prononçais le prénom qui me plaisait le plus, ma fille faisait des claquettes dans mon bidon.

    Pour ma deuxième grossesse, un prénom de fille nous est tout de suite venu à l’esprit, et forcément c’était un garçon (si un jour j’en attends un 3ème, je crois qu’on saura tout de suite si c’est
    une fille ou un gars, lol)….
    on a eu du mal à trouver un prénom, ça a été pleins de discussions, de négociations…j’en aimais plusieurs que mon homme détestais et vice versa….finalement c’est lors d’un rêve (véridique) que
    le prénom de mon fils m’est apparu!! On adorait tous les deux!! Bingo !!

    je suis intimement persuadée que ce sont mes enfants qui m’ont aidés à choisir leurs prénoms!!

    J'aime

    1. Haha en effet pour le troisième tu sauras de suite! 😉

      Tu sais que j’ai demandé à l’avoir en rêve le prénom de ma fille, car je crois comme toi que c’est le bébé qui choisit, et qui te le communique d’une manière ou d’une autre… pour moi ça explique le fait qu’un prénom qui nous plaisait beaucoup soit finalement laissé de côté sans que l’on sache expliquer pourquoi. Dans mon cas ça n’a pas marché, mais on a fini par le trouver 😉

      J'aime

  3. C’est rigolo, j’ai écrit un billet sur le prénom il y a un peu moins d’un mois si ça t’intéresse n’hésites pas !
    Pour notre part nous attendons un second garçon, s’il a été facile de trouver pour le premier, c’est carrément plus dur pour ce second.. toutefois nous avons cheminé ! Même si notre premier porte
    un prénom peu courant, il est probable que le second ait un prénom un peu plus commun… mais il est difficile pour nous de trouver un consensus… on en a 1 et on se réserve le droit de changer à
    la dernière minute (les livres des prénoms dans le sac !). Le principal c’est qu’il vous plaise à tous les 2 ! il est évident que si nous avions dit le prénom de notre ainé avant la naissance on
    aurait essuyer pleins de critiques !! donc chut garder le secret !

    J'aime

    1. Je viens d’aller faire un tour, c’est vrai que c’est marrant, on a toutes les deux du mal à trouver alors que le grand jour approche dangereusement!!

      On s’est dit pareil, on se réserve le droit de changer, mais en même temps à force de prononcer ce prénom je crois qu’on ne risque plus d’en changer. Pas facile en effet de se mettre d’accord!!

      Pour le secret, oui, beaucoup de mamans me l’ont dit. Il n’était pas question de se laisser influencer par des remarques 😉

      J'aime

  4. Tu suscites notre curiosité, là, mais je comprends bien que vous gardiez ça pour vous, encore plus sur la Toile…

    Nous aussi ce fut difficile ! Pour notre grande, nous adorions Louise (nous avons toujours été très fans des prénoms un peu désuets), sauf que… d’une, il est lui aussi devenu très rapidement à la
    mode, et puis deux ans avant sa naissance, mon beau-frère et sa femme ont appelé leur fils Louis……. ça devenait vraiment trop délicat de le choisir du coup !

    Pourtant, nous l’aimions, ce prénom… et finalement, mon beau-père nous a un jour proposé un prénom magnifique, désuet comme nous aimions, peu porté, et en même temps très proche de Louise…
    c’était trouvé 🙂

    Pour la seconde, que ce fut difficile… Le gros problème était que nous avions chacun un prénom coup de coeur… qui ne plaisait pas à l’autre ! Depuis que nous savons le sexe (4e mois), nous nous
    torturons pour tomber d’accord ; nous avons relu vingt fois « L’Officiel des prénoms », nous avons parcouru x sites Internet et appli dédiés… Nous établissions chacun des listes de 15, 20 prénoms
    qui nous plaisaient… mais rien, jamais rien ne ressortait en commun ! Et plus le temps passait, plus ça m’énervait qu’on ne tombe pas d’accord, j’avais besoin de lui donner un nom, pour moi, et
    surtout pour ma grande, pour arrêter de parler de « Bébé », et commencer à lui donner corps dans nos esprits…

    Finalement, c’est moi qui ai « cédé » – je n’aime pas ce mot, il sous-entend que mon choix ne me convient pas : j’ai accepté qu’on choisisse le coup de coeur de mon homme. D’une, à la base je
    trouvais ce prénom joli ; j’avais mon propre coup de coeur, mais le sien ne me gênait pas. De deux, lui faire ce plaisir a été pareillement un grand plaisir pour moi. Et de trois, c’est un joli et
    doux prénom, un peu passé, et peu donné de nos jours. Bien sûr, j’aurais préféré mon propre coup de coeur (j’avais flashé sur « Jeanne »… Dieu que j’aime ce prénom !!), mais lui en revanche
    n’arrivait absolument pas à s’y faire, alors que le sien pouvait tout à fait me convenir même si ce n’était pas mon choix initial.

    Voilà… comme tu vois, ce fut épique ! Il me tarde tout de même sa venue, que je puisse enfin faire correspondre ce prénom à un visage et à un être, qu’elle puisse devenir concrètement notre
    fille, M. 🙂

    J'aime

    1. Ah oui, je ne pense pas dévoiler le prénom sur le blog, pas plus que je n’ai mis les photos des échographies 😉

      Pareil pour Louise, figure toi! Il y a quatre ou cinq ans on adorait, et entre temps c’est devenu trop à la mode!

      Difficile le consensus, en même temps je crois que souvent l’un des deux fait un effort… Nous par exemple, mon homme préfère le prénom original, et moi le dérivé. Je n’arrive pas à me faire au premier, lui par contre aime les deux, malgré sa préférence. Du coup il a dit ok pour le prénom dérivé, celui avec le « e » à la fin. Il se trouve qu’il est encore plus rare, même si ce n’était pas le but recherché 😉

      J'aime

  5. Pour nous à chaque fois papa Gégou n’était jamais sûr du prénom qu’on avait choisi et c’est moi qui disait mais si t’inquiète pas.
    TJ a un prénom très courant mais ce n’est pas la raison pour laquelle on l’a choisi et avec son 2ème prénom ça fait plus classe. J’ai quand-même lu une biographie entière d’un personnage illustre
    portant le même prénom et nom sur Wikipédia pour être sûre…
    Pour Hanaé, on a hésité sur l’orthographe avec 2 e, sans h,avec un h, etc… mais au final on a pris l’orthographe du dico des prénoms. Et son 2ème prénom est plus classique.
    Je dirais que ce qui a était le plus difficile c’est de trouver des prénoms qui vont bien avec notre nom de famille. 🙂

    J'aime

    1. C’est vrai qu’il faut composer avec le nom de famille aussi… comme si ce n’était pas assez compliqué comme ça!

      Hanaé j’aime beaucoup, je ne l’avais jamais entendu avant 😉 Mais l’originalité ne fait pas tout, et si tu as choisis un prénom plus courant pour ton grand c’est que c’était celui-là et puis c’est tout 😉 On ne va pas leur donner des prénoms d’enfants de stars juste pour faire original quand même!!

      J'aime

  6. Rolala c’est malin maintenant j’veux savoir !!!!!
    Tu nous le diras hein dis, tu nous le diras juste au coin de l’oreille ?
    Alors, moi bien évidemment, je ne peux pas dire comment ça s’est passé mais ce que je sais c’est que depuis que j’ai douze ans et que j’ai lu un livre, je rêve d’avoir une petite fille qui portera
    le prénom de l’héroïne, un prénom tout simple mais que j’adore depuis toute ces années… Et depuis le décès de mon papa, j’ai aussi une grosse idée pour un prénom de petit gars…
    Le futur papa aura intérêt à être très persuasif s’il veut me faire changer d’idée, ça va être la guerre !!!!!
    En tout cas, très joli article, j’ai hâte de connaitre le prénom de la demoiselle !!
    Gros bisous !

    J'aime

    1. J’ai un prénom comme ça, que je garde depuis des années, mais la négociation a tourné court assez vite : « ça va pas non, c’est hyper moche!!! » 😦 Pfffff….

      Tu sais bien que tu le sauras le prénom 😉 Bisous!!

      J'aime

  7. Nous, à 2 mois et demi de l’accouchement, on a toujours aucune idée pour le prénom! Soit, on est pas d’accord, soit quand on tombe d’accord, à force d’y penser, de s’ approprier le prénom on se
    rend compte que ça ne nous plaît pas. En fait c’est dur de trouver un prénom sans connaître ce petit être, de savoir qu’il va le suivre toute sa vie, qu’il va faire partit de sa personnalité…

    J'aime

    1. C’est là toute la difficulté… lui donner un prénom qui le suivra toute sa vie, quelle responsabilité! C’était pareil pour nous, jusqu’au jour où un prénom a résisté aux jours qui passaient… et résiste toujours 😉

      J'aime

  8. En parlant d’hostilités, tu devrais regarder le film « Le Prénom »… 😉
    Sinon, bravo, tu viens de titiller ma curiosité ! Maintenant j’ai hâte de connaître ce petit prénom… tu nous le diras, dis, hein, hein, hein ? ^_^
    Bisous et bon week-end !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s