Brèves d’utérus

Aujourd’hui je suis à huit mois et deux semaines de grossesse, autrement dit il me reste deux semaines et demies avant l’accouchement. Disons que dans trois semaines maximum ma princesse sera là.

Bon, faisons un point de la situation.

Depuis un peu plus de deux semaines je me suis remise à bouger. Enfin, disons que je ne passe plus mes journées à demi-allongée. Je ne conduis pas, je ne fais pas les courses, mon corps a clairement ses limites, mais j’ai repris une vie normale. Et je me sens bien. On me dit souvent « courage, c’est le mois le plus long, le plus difficile ! ». Franchement, non, pas dans mon cas. Je m’estime plutôt privilégiée quand je pense à d’autres qui au même stade n’arrivent ni à trouver une position pour dormir ni pour s’asseoir, qui n’en peuvent plus. Personnellement, je n’ai pas du tout l’impression d’être à la fin de ma grossesse !

En fait, c’est le huitième mois qui a été le plus difficile. Je me rends compte que l’immobilité a nettement aggravé les douleurs au niveau du bassin, et les douleurs diverses et variées que l’on peut ressentir sur la fin. Je ne dormais plus la nuit, j’avais mal au moindre mouvement, je me sentais lourde et j’avais du mal à me bouger. Le jour où cela a fait huit mois pile que j’étais enceinte, j’ai dit à mon homme « tu vois, la grossesse c’est la chose la plus merveilleuse qui me soit arrivée, mais là ça fait huit mois, c’est bon, j’en ai un petit peu marre des fois », le tout en pleurant et en me sentant coupable de dire un truc pareil (alors que, hein…).

Mais maintenant, plus je bouge mieux je me sens. Hier, j’ai fait du ménage, mais attention un truc de fou : j’ai passé l’aspirateur. Ouais, je suis une dingue. Et bien j’ai dormi sans avoir mal à chaque fois que je me retournais. Bon, hier soir j’ai gémi sur le canapé pendant une demi-heure, mais bon, attends, j’ai fait quatorze allers retours dans l’escalier aussi… Depuis quelques jours je me sens presque comme au septième mois, plutôt légère malgré mon ventre énorme et mes 24 kilos en plus. Je savoure. Je n’ai pas envie que ça s’arrête. J’ai repris le fil du bien-être que je ressentais avant le repos forcé.

Je me rends compte pourtant à quel point ce repos était nécessaire : cette pesanteur vers le bas, cette gêne que je ressentais ont disparues. Il est clair que sans ça la puce serait sans doute déjà là. Je n’ai pas du tout les mêmes sensations, ce qui d’ailleurs me fait dire que ce n’est pas encore le moment de son arrivée. Finalement, la sage-femme avait raison quand elle m’expliquait qu’à un moment l’utérus avait du mal à suivre car il grossissait très vite et se mettait à contracter, mais qu’avec du repos et un peu de patience il se détendait et reprenait docilement sa croissance. Et quand je dis croissance… c’est impressionnant.  Je n’avais pas l’impression d’avoir pris depuis quelques semaines, et d’ailleurs la prise de poids s’est fortement ralentie, jusqu’à ce que j’enfile un haut de grossesse et que je constate… que je déborde. À huit mois et demi j’ai compris l’utilité du bandeau qui contient le bout de ventre qui dépasse.

Alors forcément, si je suis sur le dos, je ne me relève plus, et je fais le culbuto pour me sortir du lit. Évidemment je fais pipi toutes les demies-heures et j’ai peur d’éternuer. Bien entendu, j’ai les chevilles dignes d’un All Black et j’ai enfilé ma première paire de chaussettes de contention. Mais, franchement, qu’est-ce que je suis bien ! J’en arrive à avoir peur, non pas d’accoucher mais de quitter cet état de grossesse que j’aime tant. Même si j’ai hâte de voir ma fille et que je sais que ce sera le début d’une aventure encore plus belle. Pour l’instant je sens ses petits pieds dans ma paume, je vois ses fesses déformer mon ventre, qui semble prêt à craquer quand elle se colle comme ça, et je profite au maximum. Parce qu’en fait, neuf mois, ça passe beaucoup trop vite…

IMG_99151

10 réflexions sur “Brèves d’utérus

  1. Quelle jolie conclusion ! Chez moi, l’impatience de faire la rencontre de bébé prenait le pas, et me permettait d’être prête à quitter mon ventre rond et cette agréable sensation du bébé qui gigote
    dedans…

    J'aime

    1. Certains jours c’est mon cas aussi, mais à d’autres moments je me dis que c’est trop merveilleux comme sensation pour pouvoir s’en passer! Après je suppose que lorsque je l’aurai dans les bras je ne penserai pas à mon ventre 😉

      J'aime

  2. La fin approche….. et pardon, mais je suis rassurée de ne pas être la seule à avoir pris 24 kg 😉 Mais c’est vraiment bien que tu retrouves la forme sur la fin, ça te donne le sentiment de
    reprendre un peu possession de ton corps et de tes capacités, c’est bon pour le moral !

    J'aime

  3. L’aspirateur !!?! Mais tu ne recules devant rien ! :p
    Je pense que tu as tellement souffert le mois dernier que celui-ci te paraît plus léger, plus zen. Je suis contente de savoir que tu vas mieux, physiquement et moralement, ça te permet de mieux
    appréhender la fin de ta grossesse. Le jour J approche, alors tu as bien raison de savourer chaque instant, chaque sensation…
    Bisous et bonne soirée à toi 🙂

    J'aime

    1. Ah ben je suis une dingue moi!! 😉

      Sans doute, et puis on entend tellement que le dernier mois c’est la misère qu’au final je m’attendais à bien pire… Bon, le truc c’est que du coup j’ai l’impression d’avoir encore du temps devant moi alors qu’elle peut arriver d’un jour à l’autre!

      Bisous 😉

      J'aime

  4. Entre les deux, notre coeur balance……..c’est vrai que vers la fin j’étais moi aussi partagée entre le bonheur d’avoir mon ventre bien rond et l’envie de découvrir mon petit prince.

    Je suis contente de lire que tu te portes bien, je vois même que tu es active, moi l’aspi dès le 6e mois ca me cassait complètement!

    Bises à vous 3.

    J'aime

  5. Heureuse de voir que tu te portes comme un charme et que tu es si sereine !!!
    te lire me fait encore et toujours rêver… Ouais même tes chevilles de All Blacks et tes bas de contention me font kiffer !!!
    Je t’embrasse, profite bien !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s