Ce que je sais d’elle…

Je parlais récemment du fait que j’ai tout à apprendre de ma fille, cette inconnue nichée au creux de moi depuis près de neuf mois. Mais tout de même, nous ne faisons qu’une, elle et moi, pour quelques jours encore… et forcément je la connais un peu, déjà.

 Elle adore le chocolat. Ce qui m’a valu un premier coup de pied à tout juste trois mois et une semaine de grossesse.

 Elle se réveille toujours avec moi, même brièvement. Avant même que je bouge, elle remue un peu, se colle dans ma main et se rendort, ou se lance dans un pédalage enthousiaste.

 Elle aime s’étirer, appuyer ses fesses d’un côté et tendre ses petits pieds à l’opposé pour les caler dans la paume de ma main.

 Elle adore quand le chat ronronne près de mon ventre. Elle se tend vers lui, elle pousse fort et, s’il est à sa portée, lui envoie des petits coups pour capter son attention. Mais le chat ne semble pas disposé à communiquer pour le moment…

 Elle reconnaît son papa. Et son papa, elle l’aime ! Quand il rentre à la maison elle se réveille et se met à pédaler. Elle pédale dans ses mains et s’y blottit très fort, et finit toujours pas s’y endormir. S’il enlève sa main, elle pousse un peu plus sur mon ventre, comme pour la chercher.

 Elle s’endort en entendant la boîte à musique, mais parfois, si on la referme trop vite, elle semble protester. Alors on lui remet la mélodie.

 Elle aime la bouffe. Quand je me régale, elle aussi. Plus j’apprécie un repas, plus elle pédale joyeusement.

 Elle est grande, et c’est un gros bébé. Il suffit de voir mon ventre pour s’en douter. A la troisième échographie, son périmètre crânien et la longueur de son fémur étaient au plafond des courbes de croissance, et son poids estimé à 2.4Kg, contre 1.7Kg en moyenne.

 Elle aime son prénom. Ou alors elle me donne des coups pour me dire qu’elle déteste, on ne sait pas. En tout cas il ne la laisse pas indifférente.

 Elle a la bouche de son père, c’est la seule certitude que j’ai acquise avec les aperçus lors des échographies.

 Elle adore les monitorings. C’est trop rigolo de taper dedans, en plus ça fait un gros bruit si elle vise bien.

 Elle n’aime pas qu’on la réveille. De toute façon si la sage-femme la secoue pour voir son rythme cardiaque éveillée, elle bronche à peine. Si c’est son père, elle remue un peu pour faire plaisir, mais sans plus. Qu’on la laisse tranquille.

 Elle a le hoquet plusieurs fois par jour, et parfois, s’il est un peu fort, ça l’énerve et elle donne deux ou trois grands coups. Mais si je la caresse en lui disant que ça va passer, qu’elle est en train de grandir, elle se calme.

 Elle attend sagement le soleil pour arriver. Elle avait décalé sa tête pour ne plus appuyer sur la sortie après qu’on lui ait expliqué qu’on adorerait la tenir dans nos bras mais qu’elle était encore trop petite.

 Elle est plutôt en forme vers 3 heures du matin. Mais seulement si je suis réveillée, sinon elle attend le réveil de son papa pour gigoter et réclamer des caresses en se collant très fort à l’avant de mon ventre.

 Elle aime les gens, les nouvelles voix. Dès qu’il y a du monde autour, elle est contente et, en vraie star, elle fait son show. Plus il y a de monde et de musique mieux c’est. Elle distribue même les coups de pied à qui veut la sentir bouger.

 Elle aime qu’on la berce, surtout si c’est son papa qui secoue le ventre doucement.

 Elle aime le soleil. Si je soulève mon tee-shirt elle reçoit la lumière, s’étire, se colle à la paroi… c’est une fille du sud, quoi !

 Elle est devenue le centre de notre attention, alors même qu’elle n’est pas encore née. On l’aime déjà si fort, avec le peu que l’on sait, qu’est-ce que cela va être après !!

IMG_74271

16 commentaires sur “Ce que je sais d’elle…

  1. J’adore, j’adore, j’adore…. j’adore les listes à la base, mais là j’aime encore plus… tu es tellement à l’écoute d’elle, c’est très touchant 🙂
    (moi, j’avoue que c’est plutôt : « Elle me punching-ballise le bide tous les soirs de 19 h à minuit, et j’ai juste envie de pleurer très fort »… mais j’ajouterais aussi : « Les rares fois où je ne
    la sens pas pendant toute une journée, je file à la mater, et je pleure très fort à la simple idée qu’il lui soit arrivé quelque chose »…. ;))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s