Bonheur…

Cette date, je l’ai redoutée longtemps. Je m’interdisais d’y penser, pour minimiser l’angoisse qu’elle me procurait. C’est idiot, quand on y pense, mais on ne maîtrise pas tout ce qui nous passe par la tête. Je m’étais dit que je l’ignorerai, que je passerai ce jour comme s’il n’existait pas vraiment, occultant délibérément ce cap dont on ne manquerait tout de même pas de me parler.

Et puis, un jour, deux traits bleus sur un bâtonnet. Puis un petit cœur qui bat. Et j’ai su que cette date ne serait pas si difficile à passer. Parce que je savais qu’au lieu de penser au temps qui passe, au passé et aux années envolées, je penserai à la vie qui s’ouvre à moi, au futur et au début d’une belle histoire. Je ne m’étais pas trompée.

Aujourd’hui, nous y sommes. J’ai trente ans. Ce cap redouté, je le passe sereinement, contre toute attente. Mon esprit est ailleurs, avec cette petite fille qui devrait arriver d’ici une dizaine de jours. Je suis toute entière tournée vers la vie. Bien entendu, c’est toujours étrange de passer une dizaine, de prononcer ces mots « J’ai trente ans ». Mais si je fais le bilan, je me trouve bien plus heureuse qu’à vingt ans.

J’ai trente ans, je suis mariée à l’homme que j’aime, nous vivons dans un endroit magnifique et calme, j’écris chaque jour, et je serai maman dans quelques jours. C’est un joli bilan, qui augure d’une nouvelle décennie clémente. La précédente ne le fut pas toujours, loin de là.

J’ai trente ans, et je me découvre tellement éloignée de celle que je fus, mais tellement plus moi. J’ai encore des rêves, tout n’est pas accompli, mais je me sens infiniment plus épanouie qu’il y a quelques années de ça. Et la maternité va sans doute peaufiner le tableau, y ajouter de la couleur et quelques nuances nouvelles…

J’ai trente ans, et je mesure tout ce que j’appris, et tout ce que je ne sais pas. La vie m’a donné de belles leçons, certaines magistrales et cruelles, d’autres douces et joyeuses. Il y en aura d’autres, sans doute, le chemin est encore long. Mais je sais aujourd’hui qu’en écoutant son cœur on peut changer beaucoup de choses, réaliser beaucoup de rêves. Si cette décennie m’a appris une chose c’est bien ceci : il faut se donner le droit d’être heureux, s’ouvrir au bonheur. Il y a dix ans, je ne pensais pas le mériter, il ne pouvait pas m’atteindre. Aujourd’hui je l’accueille à bras ouverts. Le travail a été long, mais il a payé.

Ce fut une très belle journée, emplie de marques d’affection. Ce fut une magnifique soirée, pleine d’amour. Mon homme m’a offert un merveilleux cadeau, tout un symbole : un arbre. Un mimosa, ce sont mes fleurs préférées. Je voulais quelque chose qui me resterait longtemps, quelle plus belle idée pouvait-il avoir? Je suis gâtée, sur tous les plans.

J’ai trente ans, et en ce jour j’ai adressé au ciel la plus parfaite des prières : Merci…

 

 IMG_0219

12 réflexions sur “Bonheur…

  1. J’aime… Tu écris divinement bien.
    J’aime surtout ce passage, dans lequel je me retrouve tellement : « J’ai trente ans, et je me découvre tellement éloignée de celle que je fus, mais tellement plus moi. […] Et la maternité va sans
    doute peaufiner le tableau, y ajouter de la couleur et quelques nuances nouvelles… »
    (Je me suis quand même fait un coup au coeur en voyant le début de ton article sur HC : je croyais que tu avais accouché ;))

    J'aime

    1. Merci, c’est gentil!
      Oui, on mesure parfois à quel point on a changé, ce chiffre rond c’est l’occasion d’un petit bilan 😉
      (Tu n’étais pas loin du compte, à l’heure où tu écrivais ton commentaire j’étais en train de pousser hihi!!)

      J'aime

  2. Et merdouille… Il y a deux jours, alors que tu parlais de ton anniversaire pour le lendemain, j’ai pensé très fort qu’il fallait que je t’écrive le lendemain (donc). Et aujourd’hui, deux jours
    plus tard, je me dis « merdouille ».
    Alors avec un jour de retard, mais très sincèrement, je te souhaite un merveilleux anniversaire, et une merveilleuse rencontre prochaine avec ta petite puce !
    Ton article est très beau, tout doux, racontant une étape qui marque, sans nostalgie…

    J'aime

  3. C’est magnifique.
    Je te renouvelle mes voeux pour ton anniversaire ma choupette !!
    Le bonheur que tu vis à présent fait vraiment plaisir à voir, merci de nous le faire partager avec toi.
    Ton homme t’a fait un magnifique cadeau, et bientôt le plus beau à venir : ta petite fille.
    Que du bonheur encore et encore ma belle !!!
    Profite !
    Bisous

    J'aime

  4. Je te souhaite encore une fois plein de belles choses miss ! Il paraît que 30 ans est le plus bel âge pour une femme et tu viens de le prouver. Je n’ai pas encore passé le cap, mais je sais que ce
    jour-là, ça me fera tout bizarre, j’espère pouvoir « l’affronter » avec autant de sérénité ^_^
    Bisous bisous !

    J'aime

    1. Merci beaucoup ♥
      Oui, je pensais que ce serait difficile, et en fait… c’est clair que tu fais un bilan à l’approche des 30 ans, mais au final, on est mieux maintenant qu’à 20 ans je trouve!!!
      Bisous!!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s