Arrêt sur image

J’ai pensé ce matin en regardant ma fille qu’il me faudrait noter tous ses progrès au fur et à mesure, sans quoi je ne me souviendrai pas de la moitié des changements qui s’opèrent. C’est que tout va à une vitesse folle à cet âge-là ! J’ai lu que jamais dans la vie nous ne connaissons une croissance comparable à celle des premiers mois, mais il n’y a pas que ça. J’imagine à peine l’explosion que ça doit être dans le cerveau d’un bébé ! Voici donc quelques arrêts sur image, pour ne pas oublier ces petites étapes qui feront d’elle une grande…

Pour ses deux mois, je vous disais qu’elle faisait ses nuits. C’était très exagéré, puisqu’elle s’agitait pas mal, et qu’il lui est arrivé depuis de réclamer un biberon au milieu de la nuit. Depuis quelques jours elle semble avoir pris un rythme : biberon entre 19h30 et 20h30, dodo vers 21h30-22h, jusqu’au lendemain entre 5h30 et 6h. Sachant qu’elle se réveillait systématiquement vers 3h et qu’il fallait que je l’aide à se rendormir. Mais cela fait deux jours qu’elle ne se réveille plus la nuit. Ou alors qu’elle bouge un peu et se rendort toute seule. Aujourd’hui, elle a fait sa première vraie nuit de grande : elle a dormi de 22h à 7h30. Et encore, elle a un peu chouiné et s’est rendormie jusqu’à 8h.

Elle commence à toucher les choses : mon visage, celui de son père, la petite abeille de l’arche de jeu… Elle ne déplie pas encore trop les doigts, mais il y a une vraie intention de toucher. Et, parfois, elle attrape sa sucette ou un petit jouet, jamais longtemps et pas vraiment volontairement, mais la préhension se met en place.

Cela faisait une bonne semaine qu’elle suçotait ses doigts, et voilà qu’elle a trouvé son pouce. Depuis hier, elle le met dans sa bouche sans hésitation, et, cette nuit, ça lui a permis de se rendormir toute seule sitôt éveillée. Trop forte ma fille.

Elle amorce un rire depuis environ deux semaines. Un petit « héhé » en plus du sourire, les mains devant la bouche. On attend avec impatience les premiers éclats de rire !

Elle multiplie les sons, et commence à pousser la voix. Elle crie presque sur son abeille, on sent qu’elle explore doucement ses capacités vocales. Visiblement elle aime parler, car elle le fait toujours avec un sourire ravi qui ponctue chaque son.

Et pour finir, la grande nouvelle de la semaine : exit les pyjamas en trois mois ! Elle les aura mis à peine trois semaines, maintenant ils sont trop courts et ses pieds menacent de faire craquer les coutures… Il lui faut du six mois, donc, sauf pour les robes et les bodys, qui sont certes bien remplis mais qui lui vont encore. Pour combien de temps ? Je parie sur deux semaines…

8 réflexions sur “Arrêt sur image

  1. Ah là là, tous ces petits riens qui font chavirer nos coeurs de mamans et qu’on espère ne jamais oublier. J’ai un calendrier à cases exclusivement réservé à noter ses progrès et les choses
    importantes et j’adore le regarder et voir la vitesse à laquelle il évolue.
    Et félicitations à elle pour sa première nuit de grande ! Le mien ne mange plus la nuit depuis le jour de ses 1 mois. Par contre, il nous appelle une ou deux fois par nuit pour qu’on le rassure. Le
    problème est qu’il parle de plus en plus dans son sommeil et qu’on se lève pour rien la plupart du temps. lol

    J'aime

  2. ça va à une vitesse tous ce progrès!! c’est pour ça que souvent ils pleurent sans raison le soir, c’est fatiguant pour le cerveau tout ça ♥
    Bravo bébé rose xx

    J'aime

  3. Je comprends mieux les parents qui notent sur un petit carnet tous les progrès que font leurs petits bouts de chou. Ça grandit et évolue à une telle vitesse à cet âge, il doit y en avoir des choses
    à retenir et à leur raconter plus tard ^_^
    Bisous !

    J'aime

  4. Eh bien elles se suivent de près niveau taille, la mienne aussi met le 3 mois depuis un moment, et commence à passer aux six mois !

    C’est une belle rubrique que tu inaugures là 🙂 Ici aussi, les éclats de rire ne sont plus très loin 🙂

    J'aime

  5. C’est une très bonne idée Laurie. Les enfants poussent si vite qu’il faut marquer les moments importants. Et toutes ces premières fois sont si magiques aussi !
    J’ai ri rien qu’au souvenir de Mister Pop et ses éclats de voix. Je crois qu’il était aussi surpris que nous de pouvoir faire autant de bruit.
    Grosses bises
    Ps – Tiens tu ne m’as pas fait pleurée, il y a du progrès !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.