PO-SI-TI-VONS !

« Chérie, pourquoi tu pleures ? »

« Je crois que je ne suis pas faite pour ça… »

« Pour quoi ? »

« Pour avoir un bébé. Je suis pas faite pour ça en fait. Je suis nulle, j’y arrive pas, faut se rendre à l’évidence, je suis pas faite pour ça… Putain, la pauvre, si j’avais
su… »

« Mais arrête tes conneries ! »

« Non, je te jure. Je lui ai gueulé dessus ce matin, quel genre de mère fait ça, hein ? »

« Parce que tu crois vraiment que t’es la seule ?! »

Oui. Je le croyais vraiment.

Quand j’ai écrit mon dernier article, vous avez sans doute remarqué que j’ai modéré les commentaires, c’est dire si j’assumais le truc. Je ne m’attendais pas du tout à ce que chacune d’entre vous me dise « moi aussi, ça m’est arrivé ». Ben merde alors, fallait le dire, les filles ! Cela n’a pas résolu le problème, ni ma culpabilité vis-à-vis de ma fille, mais j’ai été soulagée d’un poids énorme en découvrant que je n’étais pas un cas isolé, que ce n’était pas un comportement anormal, bref que je ne suis pas si exceptionnelle finalement !

Je vous remercie toutes pour vos petits mots et tout le soutien que vous m’avez apporté. Un immense merci à vous, les fidèles qui me suivent depuis le début ou presque, et qui avez toujours les mots pour me rassurer et m’encourager. Une fois de plus, vous avez assuré ! J’ai découvert avec joie des lectrices qui se sont manifestées pour la première fois, pour me soutenir et partager leur vécu similaire. Et un immense merci à toutes celles qui ne me connaissaient pas avant de lire cet article, et qui ont pris le temps de m’écrire, de se raconter, de me consoler… C’est incroyable.

Aujourd’hui, on va faire un petit bilan positif de ces derniers jours… Bon, je ne vous cache pas qu’il y a encore eu des moments de découragement, et qu’il est bien possible que je finisse cette journée avec la tête dans le four, mais concentrons-nous sur ce qui va bien !

Déjà, la seconde dent est presque sortie, ce qui veut dire qu’on a passé le plus dur, que d’ici quelques jours l’humeur de la puce va considérablement s’améliorer (j’irai probablement brûler un cierge si tel est le cas). Selon la pédiatre, elle devrait avoir un bon mois de répit jusqu’à la prochaine poussée dentaire, et je crois qu’il est temps, la pauvre a mal depuis début août, ça commence à faire long.

Ensuite, comme je vous le disais, elle sait maintenant se retourner toute seule. Ce week-end je lui ai trouvé un parc double dans un vide poussette, et du coup le matin elle s’éclate pendant bien trois quart d’heure à rouler d’un bout à l’autre. Et moi je bois tranquillement mon café. Ce qui m’inquiète c’est qu’elle tient de mieux en mieux sur ses genoux… manquerait plus qu’elle commence à avancer maintenant !

Lundi elle a eu la visite des 6 mois. Elle pousse toujours bien : 8kg400 pour 68cm. Et pour la première fois la pédiatre a tendu l’oreille quand je lui ai dit qu’elle passait ses journées à râler. Miracle ! En résumé, rien d’inquiétant au fait qu’elle soit hyper agitée, c’est dans sa nature, la seule chose à faire c’est d’éviter de la surexciter davantage. Et pour le reste, elle m’a dit que les reflux allaient être pénibles encore deux ou trois mois, le temps qu’elle se tienne debout. Parce qu’en fait la station assise, surtout instable comme elle est pour l’instant, a tendance à lui compresser l’estomac plus qu’autre chose, du coup ça n’arrange pas les reflux. Mais, entre le traitement qui agit bien et la fin prochaine de la poussée dentaire, elle devrait être rapidement plus aimable (sinon je la vends sur ebay). Bref, ce fut un peu plus constructif que d’habitude, même si je conserve mon rendez-vous en pédiatrie que j’ai pris pour le mois
de novembre, histoire de consulter quelqu’un d’autre.

Grande nouvelle de cette visite : dans quelques jours je vais supprimer le biberon du midi. Et ça, putain, ça fait du bien… parce qu’entre les gencives hyper sensibles et les reflux, le bib c’est devenu un peu l’enfer. Désormais après le petit pot la miss aura un yaourt. Un vrai repas de grande ! Feu vert aussi pour augmenter la quantité de légumes, je commençais à avoir peur qu’elle m’attaque les doigts à la fin du petit pot. C’est un bonheur de lui donner à manger, elle aime tout et elle est sage comme une image.

Voilà, il y a donc pas mal de bonnes choses malgré tout ! Tout n’est pas rose, mais tout n’est pas noir non plus. Par exemple, cette nuit les dents n’ont pas réveillé la puce… par contre mon gros con de chat s’est mis à miauler comme un perdu à 4h du matin. Les voies du burn out sont impénétrables.

z1

4 commentaires sur “PO-SI-TI-VONS !

  1. COurage!

    Ici bébé à 1 mois 1/2 et les journées et nuits sont très difficile car il ne sait pas dormir sans pleurer 30 à 45 minutes avant!!! Dure épreuves pour nos nerfs!
    Meme le papa hier soir m’a dit: « Je crois que je suis un mauvais papa, je perd patience et je m’enerve quand il veut pas s’arreter de pleurer… » Et pourtant c’est a mes yeux un très bon papa.

    Je crois que c’est normal de passer par des moments plus difficile nerveusement. Mais j’avoue c’est grave dur certaines fois!!!

    J'aime

  2. Heureuse de te lire plus positive ma belle. Tu sais, je crois qu’aucune de nous ne peut dire qu’elle s’est sentie prete pour etre maman. C’est un long apprentissage. Je me dis quelques fois qu’il
    faudrait des cours pour les parents, pour nous aider a remplir cette tache delicate autant que merveilleuse.

    J’en ai eu moi aussi des moments de doutes, pas forcement pour les memes raisons. Il y a des jours ou je perds patience. C’est tout a fait normal et je te trouve tres courageuse d’avoir pu mettre
    ces mots par ecrit. Comme tu l’as vu nous sommes nombreuses comme toi, mais souvent incapables d’exprimer notre ressenti sans craindre de mourir de honte.

    La princesse grandit bien a ce que je vois. Pour le moment elle ne gambade pas, tu as un peu de repis!
    Boubou est quant a lui pret pour mille et une decouvertes, ayant fini par trouver comment avancer a 4 pattes. Oh Joie!!

    Je pense fort a toi, tu le sais, mais bon je prefere me repeter.
    Grosses bises a vous trois.
    Prends soin de toi et ne te tortures pas trop l’esprit. Tu es une bonne maman,crois moi. Si tu n’etais pas, tout ca aurait tres peu d’importance pour toi.

    J'aime

    1. C’est vrai qu’il faudrait nous préparer un peu plus à tout ça, la préparation à la naissance pourrait aussi servir à ça. A dire que oui, parfois, on perd patience, que c’est normal… J’aurais aimé l’entendre avant!

      Oh ça doit être quelque chose de le voir se déplacer, une grande étape de franchie encore!!

      Merci mille fois ma belle pour tes mots, pour tes pensées. Je pense beaucoup à toi, même si je mets un temps infini à répondre aux mails, vraiment je t’ai toujours à l’esprit. Parfois j’ai envie de t’appeler mais je n’ose pas, je ne sais pas quand tu es dispo la semaine, quant au week-end je le sais consacré à ton petit prince… Mais on va y arriver! Plein de bisous à vous deux ♥

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s