Mère indigne

9h48. J’ouvre un œil. Je suis tentée de me rendormir, je suis tellement bien dans mes draps tièdes… Mais je vois l’heure, m’en étonne, me force à émerger tout à fait. Elle dort encore ? Incroyable… En même temps, elle ne s’est endormie qu’à 21h hier, et elle s’est réveillée à 21h30, alors c’est possible. Je me prépare mentalement à boire mon café tranquillement avant son réveil, ça n’arrive pas souvent !

D’un coup, un doute m’assaille. Cette nuit, le babyphone a sonné parce qu’il ne captait plus, il déconne ces derniers temps… Je l’ai éteint et rall… J’allume la lumière pour vérifier. Non, je ne l’ai pas rallumé. Je pousse le bouton. Elle est réveillée. Depuis combien de temps ? Impossible à dire, mais entre une demi-heure et une heure je dirais…

Voilà qui coupe court au débat qui fait rage depuis quelques semaines : se passer du babyphone la nuit ? Je maintenais que je n’entendrais jamais la petite vu mon état de fatigue et l’épaisseur du mur. J’avais donc raison (évidemment !). Bien sûr, si elle avait pleuré je l’aurais entendue, mais bon l’entendre se réveiller ce n’est pas possible. Ma pauvre chérie qui a dû se sentir abandonnée, je suis une mauvaise mèèèère !

Je suis entrée dans sa chambre, ma culpabilité en bandoulière, et j’ai trouvé ma princesse assise dans son lit en train de discuter avec son lapin. Tranquille. Grand sourire en me voyant, elle s’est vite levée pour que je la prenne, mais pas plus traumatisée que ça. Bon. Comme quoi, hein…

Quand c’est son père qui la lève, il prend le temps d’allumer la cheminée et de préparer le café. Quand c’est moi, j’attends qu’elle ait fini son bib pour faire quoi que ce soit. Il dit qu’elle peut très bien attendre un quart d’heure dans son lit. Je dis que c’est trop. Moralité ? Il a raison. Mais ça, ça reste entre nous.

z1

Voilà, sinon j’envisage de créer la ligue des mamans aux cheveux gras. Ou la ligue des mamans pandas (rapport aux cernes). Peut-être que je devrais fonder la ligue des mères indignes aussi. (Mais putain ce que j’ai bien dormi !)

12 commentaires sur “Mère indigne

  1. Je t’avoue que tous les matins je le laisse discuter 1/2 h… Je me dis que tant qu’il ne pleure pas c’est que tout va bien, et effectivement à chaque fois je le trouve en grande conversation
    avec…ses pieds ou sa tétine. D’ailleurs c’est le seul moment où je peux le laisser sans souci pendant autant de temps ! Profites-en 🙂

    J'aime

    1. Tu sais qu’en plus j’ai lu que c’était bien de les laisser apprivoiser leur environnement (leur lit) pour qu’ils s’y sentent en sécurité. Donc oui, tu as raison de faire comme ça! J’ai juste du mal à la laisser plus d’un quart d’heure, mais c’est moi qui déconne en fait… bon là une heure c’était vraiment beaucoup!

      J'aime

    1. lol non même pas, cette nuit 5h elle a chouiné, et pas des gros pleurs donc heureusement que je l’avais laissé sinon elle aurait pu attendre longtemps! Non mais par contre je vais la laisser discuter tranquille un peu plus souvent maintenant 😉

      J'aime

  2. Tu as bien dormi et ça a du te faire un bien fou, c’est déjà une bonne chose.
    Je fais comme ton homme, je prépare tout et ensuite je lève Boubou. Je l’entends faire sa petite discussion dans son lit avec son lapin.
    Tu es bien loin d’être une mère indigne. Tu es une mère en devenir, qui apprend et qui pense un peu à elle aussi. De temps en temps ça fait du bien.
    Grosses bises.

    J'aime

    1. Sur ce coup-là je n’ai même pas pensé à moi, je n’ai pas pensé tout court! Non, une heure je trouve ça abusé, la pauvre… mais sinon tu as raison, ils sont bien le matin dans leur lit avec leur peluche, il faut que j’apprenne à la laisser un peu. Je le fais déjà, parce que je mets un bon quart d’heure à sortir du lit, mais c’est vrai que je pourrais la laisser discuter une demie-heure sans problème. De toute façon si elle en a marre elle sait le faire savoir!!

      Gros bisous ma belle ♥

      (PS : je crois que t’avoir parlé m’a reboosté pour écrire!! ♥)

      J'aime

  3. Je me lève à l’instant et tu sas pas quoi ? J’ai rêvé de toi !
    Nan mais n’importe quoi j’te jure …
    J’ai lu ton article hier soir du coup ça a du me travailler dans la nuit … Bref …
    Dans mon rêve donc, c’était le matin, tu dormais chez nous (?), et ta fille s’était réveillée pendant que tu dormais encore… Du coup pour pas faire de bruit, je l’avais prise et m’étais occupée
    d’elle pendant quelques heures … (qu’est ce que tu dors, dis donc!!)
    A ton réveil, tu n’étais qu’amour pour le monde, y’avait des arcs-en-ciel et des papillons volaient tout autour de nous. On se serait cru dans une comédie musicale de Jacques Demy, mais en
    mieux.
    Bisous

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s