Faire d’elle une grande sœur

Quand je pense à un deuxième enfant, je pense forcément à ma fille qui deviendrait grande sœur. À cette relation dont j’ignore tout. Je suis fille unique, j’ai vécu en famille recomposée mais dans des circonstances trop douloureuses pour en retirer un quelconque lien fraternel.

Une amie, fille unique elle aussi, a voulu trois enfants parce que « cela lui a manqué ». Je ne peux pas dire ça. Qu’est-ce qui m’aurait manqué, quelque chose dont je n’ai pas idée ? Non, ce n’est pas un manque qui m’a fait dire depuis toujours que je n’aurais pas qu’un enfant. Je crois que je ne l’explique pas très bien. Mais je me dis parfois que je n’aimerais pas laisser ma fille seule, quand je ne serai plus. Ce qui est bizarre, vu la place qu’occupent les liens familiaux dans ma vie.

En réalité, comment savoir ? Comment savoir si le lien se créera, si plus tard mes enfants seront complices, s’ils s’aimeront et se soutiendront ? Est-ce vraiment un cadeau que je leur fais ? J’avoue que j’ai peur parfois. Si je franchis le pas, comment ma fille le vivra-t-elle ? Les premiers mois, les premières années, à plus long terme encore ?

Moi qui suis intimement convaincue de la nécessité de rompre certains liens délétères, peu importe les liens de sang, je n’ai pas envie de voir ces luttes, que l’on voit trop souvent, au sein de ma famille. Et quand je dis ma famille, je parle de mon mari et de nos enfants. Pour changer, j’aimerais un peu d’harmonie.

Finalement, c’est encore une fois un acte quelque peu égoïste de faire un enfant. Parce que je veux vivre une grossesse, parce que nous voulons vivre à nouveau ce miracle, parce que nous voulons regarder encore une bestiole bizarre de 80cm gambader en se disant « c’est notre bébé ? » d’un air émerveillé, parce que chaque jour elle nous surprend, elle nous émeut, elle nous fascine, pour tout cela nous voulons un autre bébé. Mais elle, que voudrait-elle si elle pouvait décider ?

a1

6 réflexions sur “Faire d’elle une grande sœur

  1. On ne peut pas sa voir ma belle. On ne peut pas savoir si ça la rendrait heureuse, si le lien tiendrait sur les années.
    On fait avec ses sentiments, ses émotions, ce que l’on croit bon, pour nous, pour eux, à un moment donné. Après il faut laisser la vie faire les choses, prendre le relais.
    Je vous embrasse bien fort et saches que quoiqu’il arrive, ce sera forcément le meilleur.

    J'aime

  2. Je te rejoins sur pas mal de points : je suis fille unique et si je me sens bien incapable de dire si cela m’a manqué… J’ai un bébé de 5 mois et si je ne veux pas m’y remettre tout de suite, je pense avoir un jour un deuxième bébé en souhaitant l’harmonie familiale (en mode oui je serai plus forte que les autres). Je crois bien que ce n’est pas tant partager mon enfance qui m’a manqué mais maintenant l’idée que lorsque mes parents partiront, je n’aurais personne sur Terre qui partagera les mêmes racines…

    J'aime

  3. Tout les enfants sont différents, mais quand je vois la merveilleuse relation qui s’est établie, le plus naturellement possible, entre mes deux filles séparées de 22 mois, je te dirais : foncez. On s’émerveille chaque jour qui passe de l’affection, de l’attention, de la complicité qui les lient. Je peux me tromper, mais je crois que si on fait simplement les choses, qu’on aime chacun pour ce qu’il est, pour ses différences, qu’on donne à chacun ce dont il a besoin (et ça se fait finalement très simplement), alors la relation se met naturellement en place, parce qu’aucun ne se sent menacé par l’autre. Chacun existe en tant qu’individu propre au sein de la famille. Du moment que chacun trouve SA place, je pense que l’essentiel est là. Et quand je vois le souci qu’a ma grande d’apporter son doudou à sa petite soeur quand celle-ci a un gros chagrin, ou même carrément de lui prêter SON PROPRE DOUDOU si elle ne trouve pas le sien… ou la petite qui joue à caresser la grande… ou les deux qui se font rire mutuellement et gloussent en produisant des sons bizarres… je ne regrette absolument pas 🙂
    Et coucou au passage 🙂

    J'aime

    1. Coucou toi 🙂
      Evidemment quand je lis ça, ça donne envie! Je crois qu’au fond j’ai du mal à imaginer cette relation simplement parce que je ne l’ai pas connue, et aussi parce que ma fille prend TOUTE la place pour l’instant. On verra bien 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s