[Lecture] Le Cercle des Femmes de Sophie Brocas

Quatrième de couverture :

« Je rejoins Maman dans la maison fraîche. Elle poursuit son patient travail de tri : le tas des choses à jeter, le tas des choses à conserver, le tas des choses pour lesquelles on verra plus tard. Qu’est-ce qu’il m’a pris de me mettre à quatre pattes pour regarder sous la grande armoire ? Ma main a tiré à elle une énième boîte à chaussures. J’ai soufflé la pellicule de poussière qui recouvrait son couvercle avant de le soulever. » Réunies durant quelques jours à la campagne à l’occasion des funérailles de leur aïeule et amie, quatre générations de femmes partagent leur intimité et leur deuil. La jeune Lia découvre par inadvertance un secret de famille jalousement gardé pendant soixante ans. Ces révélations risquent-elles de déclencher un cataclysme au sein de cette tribu très attachante ? Roman initiatique, Le Cercle des Femmes explore avec délicatesse les mécanismes inconscients de transmission de mères en filles et nous offre une galerie de personnages aussi touchants que fantasques.

La transmission familiale, la psychogénéalogie, voilà un sujet qui me passionne, aussi j’ai ouvert ce livre pleine d’enthousiasme. Et me voilà bien embêtée.

J’aime l’idée de ce livre, j’aime la genèse de cette histoire. Le poids des branches, comme on dit. La découverte d’un secret de famille, le comportement de ces trois générations de femmes vu à la lumière d’un fait qu’elles ignorent, mais qui les a marquées au point d’influer sur leur vie. J’ai aimé voir les résistances de chacune, la difficulté de s’extraire d’un schéma qui leur a été imposé, proportionnelle à leur âge. Je me suis reconnue en Lia dans son besoin de guérir, de rompre ce cercle pour qu’il n’entache pas la génération suivante. Cela aurait pu être un de mes livres favoris. Mais…

Je ne saurais dire ce qui m’a vraiment gênée. Ou plutôt je n’aime pas faire la liste de ce qui me dérange dans un livre, partant du principe que son écriture a sans doute demandé beaucoup de travail et d’âme à son auteur.  Disons que j’ai essayé de ne pas me laisser refroidir au fil des pages, en vain. Je pourrais résumer en disant que j’attendais plus de subtilité. Des personnages moins caricaturaux peut-être, moins d’analyse sans doute. Dès la seconde moitié du livre je n’ai pu m’empêcher de ressentir de la lourdeur, de voir trop d’explications et pas assez de nuances… J’ai perdu les personnages, j’ai perdu l’enthousiasme. C’est dommage, l’intention était tellement bonne.

Alors, que dire pour conclure ?  Je ne peux que souligner le fait qu’un tel sujet est original et fédérateur, et que j’aimerais lire plus d’histoires comme celle-ci. Mais il m’aura malheureusement manqué l’essentiel : la petite étincelle qui fait d’une bonne histoire un grand livre. Une petit déception, donc.

4 réflexions sur “[Lecture] Le Cercle des Femmes de Sophie Brocas

  1. Je m’apprêtais à l’acheter, concours de circonstance ma belle!
    Pour le coup, je ne sais plus. Mais si je le lis, je te dirai quand même ce que j’en ai pensé.
    Grosses bises et contente que tu ai un peu de temps pour lire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s