Mon troisième mois de grossesse

Avant d’en arriver au quatrième mois (et ça va arriver vite), il est plus que temps de faire un petit retour sur ce troisième mois de grossesse !

Les deux premiers mois ont été difficiles, et j’ai entamé ce troisième mois encore malade, quoique nettement moins, et très fatiguée. Mais les nausées sont rapidement parties comme elles étaient venues, et, à deux mois et demi de grossesse j’étais enfin tranquille de ce côté-là. Quant à la fatigue, les fins de journées ont été difficiles, donc super mari a beaucoup pris le relai pour le bain et le repas de la petite. Rien d’insurmontable donc, ce troisième mois a été bien meilleur.

L’inquiétude, toujours, sur le plan matériel nous a un peu détournés de la joie. Jusqu’au jour de l’échographie du troisième trimestre. Là, nous avons découvert ce petit être qui nous a émus, émerveillés, bousculés. Sans forcément réaliser l’arrivée prochaine d’un deuxième enfant, nous avons pris conscience ce jour-là de notre chance, et de cette vie qui s’ébauchait en silence. Après cela, ma grossesse est devenue officielle, et il était temps car mon ventre avait déjà pris une belle rondeur.

C’est à peu près à ce moment-là, vers deux mois et une semaine de grossesse, que j’ai commencé à le sentir. Encore plus tôt que pour la première, et je pense en partie grâce à l’haptonomie que nous avions fait alors. Pas réellement des mouvements bien sûr, mais une présence, sans aucun doute possible. Puis une tension sous la main de son papa. Des légers mouvements, parfois. Tout ceci était très subtil, et je ne l’ai pas senti tous les jours, cela me demandait un peu de concentration, mais le fait était là : le bonheur était en route. Qu’est-ce que cette sensation m’a manqué depuis deux ans !

Mi-décembre, une petite échographie de routine chez la gynéco m’a permis de voir mon bébé une minute ou deux, et je suis sortie le sourire aux lèvres. En parallèle, l’ambiance s’est un peu allégée en décembre, nous laissant plus le loisir de penser à cette grossesse et de savourer le moment. Pour autant, nous avons beaucoup de mal à réaliser. En même temps, je ne crois pas avoir réalisé l’arrivée de la puce avant de la tenir dans mes bras, et encore !

Ce troisième mois finalement a été la transition entre le début difficile, et la suite de la grossesse qui s’annonce aussi merveilleuse que la première. Je retrouve chaque moment, chaque sensation avec plaisir, seule la fatigue s’est accrochée encore un peu. L’émerveillement est intact, à aucun moment le fait d’avoir déjà vécu une grossesse n’a terni ces belles étapes dans la découverte de notre bébé. Je vois les yeux de mon homme briller, je regarde avec enthousiasme mon ventre s’arrondir. Même si nous sommes moins centrés sur mon nombril au quotidien, grande sœur oblige, nous nous émerveillons toujours autant d’avoir créé un nouveau petit fruit.

3mois

6 commentaires sur “Mon troisième mois de grossesse

  1. Je vous souhaite beaucoup de bonheur pour les mois à venir et surtout de profiter de ces moments si particuliers d’une grossesse.
    J’ai eu des frissons en vous lisant sur ce petit bout qui déja se fait sentir (et j’ai couru dans la chambre de mon petit si déja grand d’un an).
    Merci à vous pour ce partage!

    J'aime

  2. Qu’il est doux et bon de te lire ma belle. Profite pleinement de cette grossesse! La transition est faite et tu vas pouvoir te reposer un peu. Des bises de nous deux.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s