Cette grossesse qui me file entre les doigts

Et voilà que, sans y prendre garde, j’ai fait mon entrée dans le troisième trimestre de cette seconde grossesse… Que j’ai mille choses à écrire, un millions de choses dans la tête, et pas la moindre idée d’où passe le temps. J’ai des brouillons d’articles par dizaines, des listes un peu partout, des gens qui pensent que je les ai oubliés, des journées qui passent en un éclair. Et un bébé qui pédale dans mon ventre et qui me laisse l’impression désagréable de n’avoir rien vu filer.

Je lui parle, je le caresse, souvent. Mais je n’ai pas l’impression d’avoir vraiment profité de chaque instant de cette grossesse. Il y a eu la fatigue et les nausées du début, la fatigue et les soucis ensuite, la petite qui demande pas mal d’énergie aussi. Et me voilà enceinte de six mois.

J’ai bien conscience que la fin va arriver très vite, et cela m’angoisse. J’aime tant être enceinte ! J’aime ce ventre rond, j’aime chaque kilo pris et même ma démarche de canard. J’aime ce corps qui abrite et fabrique un petit être humain. J’aime cette magie, je ne me lasse pas de parler de ce miracle qui s’accomplit. J’aime sentir ses mouvements, ses petits coups, sentir une pression dans ma main, le sentir se blottir dans les mains de son papa. J’aimerais que cela dure longtemps encore.

Mais voilà, dans moins de trois mois mon bébé sera là. Je m’en réjouis, forcément. Mais je pourrai attendre encore trois mois de plus si j’avais le choix. J’aimerais encore du temps, beaucoup plus de temps, beaucoup plus de petits coups dans mon ventre, beaucoup plus de ventre.

Le mois d’avril va être chargé, entre l’anniversaire de la puce à préparer, des petites vacances au bord de la mer, de la visite… Il me restera ensuite deux ou trois semaines pour tout préparer, au cas où mon petit chou déciderait d’arriver un peu en avance. Je ne l’espère pas ! Mais quand je regarde le calendrier mon cœur de serre de voir l’espace se réduire avant la date prévue d’accouchement.

Hier j’ai vu une sage-femme, pour voir quel cours de préparation j’allais choisir. Comme je lui disais mon besoin de me centrer sur mon ventre, on a décidé de faire en alternance de la relaxation/sophrologie et de la piscine. Histoire que ce soit un moment entièrement consacré à mon bébé, à mon corps, à cette belle expérience qu’est la grossesse. Le papa m’a dit en avoir besoin aussi, il viendra donc sans doute à la sophro.

En attendant, je vais essayer de profiter de ces trois petits mois privilégiés, de ce petit bébé, de mon ventre qui grossit. Je vais essayer d’écrire plus pour garder ces moments en mémoire. Je vais prendre le temps de regarder mon ventre bouger, d’ouvrir mon livre de grossesse plus souvent, de me faire prendre en photo… Je vais serrer un peu le poing pour retenir le temps, pour retenir mon souffle, pour mettre le quotidien un peu plus de côté et être dans le présent, avec lui, mon bébé. En profiter, et peut-être ainsi parvenir un peu plus à réaliser ce qui va nous arriver.

J’ai du mal à y croire et à l’imaginer, mais nous allons bientôt avoir un deuxième bébé !

8 commentaires sur “Cette grossesse qui me file entre les doigts

  1. Je n’arrive pas à croire que ça fait déjà 6 mois que tu m’as annoncé ta grossesse ! Je te vois d’arrondir à distance, fascinée par ce temps qui file à toute vitesse … Je comprends que de ton côté tu sois désarçonnée, je comprends aussi ton envie de retenir le temps le plus possible, encore un peu … Profite bien de ces derniers mois ma belle, je t’embrasse bien fort !

    J'aime

    1. Et moi je n’arrive pas à croire qu’on ne se soit plus parlé depuis que je te l’ai annoncé! Ça passe beaucoup trop vite… C’est flippant, oui, je ne me sens pas du tout préparée. Bon sinon on s’appelle vite, hein? Mais genre avant que j’ai pondu d’accord?? Gros bisous ma belle!!

      J'aime

      1. Mais … J’avais pas capté mais tu as raison ! Ça correspond aussi au moment ou j’ai commencé a bosser (=courir du matin au soir) mais pas d’excuses … C’est honteux !!! On s’appelle avant que tu pondes bien sur, promis, juré, craché !

        J'aime

  2. J’ai l’impression moi aussi d’avoir laissé le temps filer et d’avoir été peu présente pour toi durant cette grossesse. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir attendu l’annonce et de penser à toi. Une grossesse passe toujours trop vite. On croit qu’on a tout le temps et puis on en a plus.
    Prends soin de toi et profite au maximum de ces derniers mois magiques ma belle.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s