Comment font les autres?

Quand la puce est née, le blog a tourné au ralenti un long moment. Cette fois, je m’étais promis de garder un semblant de rythme d’écriture, histoire de ne pas avoir des tonnes de titres d’articles à écrire et pas la moindre idée de par où commencer. Mais voilà, c’est terrible mais ces deux derniers mois je n’ai pas réussi à trouver un peu de temps pour moi.

Comment font les autres ? Cette question, je me la pose depuis plus de deux ans maintenant. J’ai passé neuf mois à la maison avec la puce, qui était mal et ne me laissait pratiquement pas de répit. Puis je l’ai faite garder, d’abord deux jours par semaine, puis trois… Mais je n’avais toujours pas de temps pour moi. La maison, les courses, les trajets jusque chez la nounou, et la petite. C’était ma vie. Un peu après son premier anniversaire, j’ai commencé à faire les peintures de mon mari (qui est ferronnier), et j’ai enfin pu m’extraire de tout ça. Mais du temps ? Toujours pas.

Ce constat m’a souvent fait me sentir incapable. Comment faisaient les autres ? Celles qui travaillent à temps plein, et qui trouvent le temps de préparer de bons petits plats, de faire un peu de sport ou n’importe quoi qui sorte du cercle « maison-boulot-bébé ». Et celles qui en avaient plusieurs, des enfants, étaient-elles surhumaines ou était-ce moi qui étais archi nulle ? J’ai quasiment cessé d’écrire et de lire, activités nocturnes qui m’auraient privé d’un sommeil trop court et trop précieux. J’ai nourri ma fille aux petits pots, parce que je n’arrivais pas à trouver le temps pour les préparer moi-même. L’aménagement du bureau, la comptabilité de mon homme, le tri des photos, les coups de fil à mes amies ont été relégués au rang du peut-être, plus tard, si je peux…

Puis j’ai commencé à sortir un peu la tête de l’eau. La puce est allée chez la nounou quatre jours par semaine. Certaines semaines, je bossais pas mal, d’autres pas du tout. L’idée du deuxième enfant qui me faisait si peur a refait son chemin, et je suis tombée enceinte tout de suite.

Aujourd’hui, j’ai donc deux enfants. Et je me demande encore plus comment font les autres. Pour trouver du temps pour écrire, pour cuisiner, pour se maquiller… En ce qui me concerne, si je parviens à me brosser les dents avant 14h, je considère que c’est une victoire. Ma maison est en bordel, ma fille reste en pyjama jusqu’à la sieste, j’ai une liste de choses à faire interminables et je n’arrive pas à passer un coup de fil tranquille.

Oui, comment font les autres ? Celles qui alimentent leur blog avec trois petits en bas âge, celles qui partent au boulot toutes pomponnées, celles qui lisent des livres, celles qui prennent un verre avec leurs copines, celles qui vont au restaurant ? Sérieusement, les filles, au restaurant ??! Merde, j’ai loupé un truc ou quoi ?

Certains jours, j’ai un peu de répit. Là par exemple mon mari s’occupe des deux petits pour me laisser écrire. La plupart du temps, ce répit me sert à dormir, forcément mon fils ne fait pas encore bien ses nuits… Aujourd’hui je voulais écrire, absolument, ça me manque trop, ça m’empêche de dormir de plus en plus souvent. Mais écrire quoi ? Ils sont susceptibles, les mots, je les ai négligés trop de fois… Cette nuit, ils reviendront me narguer et j’aurais sans doute un peu envie de pleurer.

Il y a quelques temps, j’ai passé une nuit blanche pour écrire une nouvelle. Pour le concours Aufeminin, parce que j’avais une idée qui me plaisait bien. J’ai mis des jours à m’en remettre. J’en ai une autre qui me trotte dans la tête, mais là, j’avoue, je suis fatiguée d’avance à la perspective de perdre mes cinq heures de sommeil quotidiennes. Et puis il faut que je fasse les faire-parts, que j’envoie des photos du petit, et que je m’occupe aussi de ces deux concours programmés sur le blog. Parce qu’en plus je sais qu’ils vont vous plaire !

Enfin bref, tout ça pour dire que le blog est encore un peu en congé maternité, mais certainement pas déserté. J’en ai trop besoin. Je compense avec les réseaux sociaux, mais parfois c’est un peu comme se contenter d’un petit coup vite fait alors qu’on rêve d’une nuit d’amour. (Notez la métaphore qui en dit plus long que je ne le voudrais)(Deux enfants en bas âge les gars…)

Et vous, comment vous faites, vous les mamans normales pour avoir l’air de super mamans qui font tout en même temps ?

Si jamais vous voulez lire ma nouvelle, c’est par ici. Je prends tous vos commentaires, que vous votiez ou pas!

17 commentaires sur “Comment font les autres?

  1. Ahlala, je ne suis pas encore maman (actuellement en essai bébé) mais j’avoue que ça me fait peur… ne plus avoir de temps libre, mal gérer le temps… déjà sans enfants en bossant 35h j’ai l’impression de ne plus profiter! Mais bon, j’ai quand-même envie de l’avoir ce bébé! 🙂

    J'aime

  2. Il me semble que les autres mamans sont tout aussi débordées que toi ma belle ! Par exemple, il y a quelques semaines, ma cousine est venue passer quelques jours à la maison avec son fils de 3 ans et demi … En tout, elle est partie 3 semaines seule avec lui, le papa étant resté à la maison … GROS RESPECT POUR ELLE !! Elle m’a confié exactement les mêmes doutes, les mêmes craintes de ne pas être à la hauteur ou de faire comme il faudrait, d’avoir l’impression de passer son temps à gueuler, d’être épuisée en permanence, à bout de nerfs, de ne pas avoir une seule minute à elle, d’avoir l’impression que tout le monde se débrouille mieux qu’elle … Bref, tout ce que tu décris si bien… Donc, tout ça pour dire que tu es loin d’être nulle ou en dessous des autres, tu es une maman, une maman qui donne beaucoup et en ça, tu es formidable ! Gros bisous !

    J'aime

  3. Comme je me retrouve dans ton article…
    Je crois qu’au final on est toutes pareil, on fait certaines choses au détriment d’autres choses…alors peut être que celles qui ont une maison nickel et un blog avec un nouvel article par jour ne mange que du surgelé, et que celles qui cuisinent ont 50kg de linge à laver (ou pas bien sûr 😉)
    En tout cas c’est le cas pour moi. Mon bout de chou va avoir 6mois, je suis en congé parental jusqu’en novembre, je l’allaite exclusivement, son papa est absent 2 à trois soirées et/où nuits par semaine car il travaille, et je me sens souvent nulle parce que dépassée.
    A chaque fois que j’ai un peu de temps devant moi j’ai l’impression de devoir faire un choix cornélien pour savoir pour quoi j’utilise ce temps. Choisir entre une tâche ménagère, du rangement, la cuisine, ou prendre un temps pour moi… En général c’est mon humeur qui choisi (ou alors la tâche que je ne peux plus repousser 😉 ) et si je choisi un temps pour moi c’est souvent avec un brin de culpabilité, si c’est une « corvée » alors je me sens parfois un peu frustré de n’avoir fait que ça, ou pire si j’ai été interrompue et n’ai pas pu finir.
    Et rassures toi j’ai mille choses à faire en retard, je suis fatiguée, et je l’avoue certains jours je ne trouve pas le temps de prendre une douche 😲
    J’ai commencé mon blog après la naissance de mon bébé parce que (même si l’idée me trottait dans la tête depuis un moment) je ressentais justement le besoin de m’évader de mon nouveau quotidien mais malheureusement je n’arrive pas à m’y consacrer autant que je le voudrais.
    Malgré tout je pense qu’on s’accroche toutes aux jolis moments et on s’autorise à prendre du temps pour soi pour ne pas craquer, et je crois qu’il faut de temps en temps se poser, prendre du recul, et se dire que même si tout n’est pas fait comme il faudrait/comme on voudrait, on apporte beaucoup à nos enfants par notre présence et notre disponibilité et c’est le principal .
    Désolée pour le roman, mais ton article est top, et m’a inspiré et je suis sûre que beaucoup de mères /femmes peuvent se reconnaître dans ce que tu décris !
    Bonne soirée (ou plutôt nuit!) A bientôt

    J'aime

    1. Ne t’excuse pas, j’adore les romans 🙂
      C »est très vrai ce que tu dis : quand on prend un peu de temps, c’est toujours avec un fond de culpabilité… Finalement on apprécie peu les petits moments qu’on s’octroie du coup! Pareil, quand je me mets au ménage par exemple, je suis frustrée de n’avoir fait que ça, et pas à fond en plus, faute de temps… Bref, il faudrait des journées de 35 heures en fait!
      Merci beaucoup pour ton message, et profite bien de ton petit bout, ils changent tellement vite à cet âge-là!! 🙂

      J'aime

      1. Oh oui au moins 35h (je mettrai moins de 10 jours à répondre comme ça 😉 ) ! J’espère que tu profites également de ton bébé, et de sa grande sœur, malgré le rythme du quotidien!

        J'aime

  4. C’est une question pas évidente… enfin c’est la réponse qui ne l’est pas !
    Avoir un enfant c’est déja un bouleversement.

    Petit à petit on prend ses marques, ses repères, on s’organise en tant que parents, on essaie de se retrouver en tant que couple et puis on avance…

    Un second enfant c’est encore autre chose (je suppose) parce que c’est aussi devoir s’occuper d’une personne (soit) et de deux autres !
    Entre le boulot, la maison, l’homme a aimer, la propre petite personne et les journées de 24H oui c’est dur !!! Je pense qu’ensuite cela dépend bcp des priorités que l’on se donne dans sa vie de couple/d’amis/pro/enfants/maison.

    Perso pour etre serine j’ai besoin que ma maison soit un peu pret en ordre. Pas impeccable mais en ordre. C’est visuel, sinon je pete un cable ! Alors je m’organise pour que chaque chose soit rangée une fois utilisée, j’accepte le bazar dans la chambre du petit toute la journée, mais qu’elle soit rangée avant le coucher, oui aux jeux dans le salon mais un seul à la fois sinon c’est dans la chambre. Je fais en sorte que mon mari participe pas mal à la maison pour ne pas me sentir accablé par les taches ménagères.
    Pour les amis, on les voit oui mais moins souvent qu’avant parce qu’eux aussi ont des enfants. Pour les resto c’est soit sans le petit (ce qui est rare aussi) soit avec lui mais seulement le soir pret de la maison et depuis quelques semaines, veille de ses 3 ans.

    Je me demande comment je vivrais tout cela avec un second, mais ne t’inquiète pas, pas aussi sereinement qu’on pourrait le croire 😉

    J'aime

    1. Merci pour ton message 🙂
      Le second, ça vient bouleverser le rythme difficilement acquis avec le premier… retour à la case départ, en terme d’organisation du moins!
      La maison en ordre, j’en rêve, mais ma fille ne l’entend pas ainsi (et mon mari et moi sommes incapables de ranger au fur et à mesure, c’est désespérant).
      Enfin, je me plains mais bon, quand ils seront plus grands je serai sans doute nostalgique du temps où ils étaient petits! 😉
      Le second est en projet chez toi?

      J'aime

  5. bonsoir, j’ame beaucoup te lire et je me reconnais a travers pas mal de choses qui t’arrivent. je ne sais pas comment font les autres. ma fille a 4 ans, suis femme au foyer, mon mari sort travailler a 6 heure du matin pour rentrer a 21 heure voir meme plus, travaillent quelques week end. je n’ai pas de famille ici, je gere la maison, les courses, la petite, le menage, la cuisine…etc je trouve du temps pour moi pendant la sieste de ma fille, pour prendre uen douche, ou me connecter..etc pour le moment je me demande comment je vais m’ensortir si un jour ya un 2 eme enfant.

    J'aime

    1. Mon mari bosse certains week-end aussi (mais fini le dimanche depuis quelques mois!) et fait pas mal d’heures. Et comme toi je n’ai pas vraiment d’aide extérieure. Tu sais quoi? Plus j’y pense plus je me dis qu’on a du mérite quand même!!! 🙂

      J'aime

  6. Nous sommes toutes des mamans débordées qui donnons le change! On nous vend trop de rêve et on culpabilise bêtement.
    Souviens toi que tu viens d’accoucher et que tu as deux enfants en bas âge plus une maison à gérer. C’est du boulot. Sans compter que le quota de sommeil est épuisé depuis belle lurette.
    Les mots reviendront quand tu auras pris tes marques. Laisse toi le temps et ne t’impose pas une manière d’être. Tu fais de ton mieux.

    Il y a des matins où toute pomponnée je cours comme une dératée, manquant de me casser la figure une fois toutes les 5 secondes pour rattraper mon retard. Et j’ai de l’aide à domicile. J’imagine même pas ce que ce serait s’il fallait gérer l’escargot le matin pour aller à la crèche. Je deviendrai dingue!!!

    Prends soin de toi et donne toi le temps de revenir doucement. Embrasse tes deux trésors de notre part.

    ps – Toutes les mamans autour de moi viennent d’avoir leur 2e…. Je ne me sentirai pas du tout prête!!!!

    J'aime

    1. Ah ça, le quota de sommeil… un lointain souvenir!
      Toi tu as encore plus mon respect ma belle, sans mon homme je me serais surement écroulée depuis longtemps… Vraiment tu m’épates totalement!
      Plein de bisous à vous deux ♥

      J'aime

  7. C’est une question que je me pose souvent aussi, comment font les autres mais aussi parce que ça paraît simple ailleurs … Mais les blogs, les photos Instagram … Ça ne montre pas toujours le vrai côté !
    Je crois qu’on galère toutes !
    Et encore, je suis de celles qui travaillent et avec 2 filles (même écart que chez toi :))
    Et bien souvent mes collègues qui s’en sortent pas avec un me disent « mais comment tu fais !? » Et je réponds souvent « je fais pas je subis » ah ah
    On trouve petit à petit une organisation , la moindre minute de repos s’utilise pour faire ce qu’on a à faire. Alors oui c’est la course et peu de repos , de temps pour soit, mais ça se fait
    J’ai trouvé que l’arrivée de la 2ème était une vraie révolution! Tu va trouver ton rythme !!

    J'aime

    1. Oui, je crois aussi que derrière nos belles photos instagram on rame toutes un minimum 🙂
      Tu me rassures, encore que toi tu bosses, ce qui n’est pas mon cas (je vais reprendre un jour par semaine avec mon mari, c’est pas le bout du monde non plus!)
      Aujourd’hui c’est mercredi, donc j’ai les deux petits, et forcément le bébé ne veut pas faire la sieste… adieu repos donc!! C’est le plus dur, il n’a pas encore de rythme de sommeil, ni la nuit ni le jour, pour la grande ça avait été plus facile il me semble… je sais plus.
      Merci en tout cas 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s