Petit Ourson, 10 mois

10mois2Et voilà qu’entre les deux fêtes d’anniversaire de sa grande sœur, mon petit Ourson a eu dix mois. Que son premier anniversaire se profile, que le temps me file entre les doigts, que son visage de gros bébé s’est insensiblement affiné…

Pas de gros changement ce mois-ci, juste des évolutions, lentement mais sûrement. Les dents du haut ne devraient plus être loin, il a découvert qu’on pouvait tendre un objet et le reprendre, ou enlever la tototte de la bouche de sa sœur et la remettre, dix ou vingt fois de suite. Il affine ses mouvements, mais ne se met toujours pas sur le ventre ou à quatre pattes. Il ne tente pas de se lever, et ne voit pas l’intérêt d’être debout sur ses pieds. Par contre, il se déplace assis ! Il a bien compris le principe et glisse sur ses fesses, de plus en plus loin, de plus en plus vite. Il se penche en semble prêt à partir sur les genoux, d’ailleurs je pense que ça ne devrait plus trop tarder. Ou pas ? Peut-être sautera-t-il l’étape du quatre pattes pour marcher, en tout cas il n’est pas pressé.

Il mange, il dévore, les morceaux dans les petits pots ne lui font pas peur, il voudrait juste pouvoir manger dans nos assiettes. Il a goûté de minuscules bouts du gâteau d’anniversaire, avec un air à la fois fier et satisfait. Cette tête de bienheureux qui fait sourire tout le monde. Mon petit Bouddha…

Il comprend quand je lui demande de me donner quelque chose et me le tend, il commence à rigoler avant que son papa ait commencé à le chatouiller, juste parce qu’il sait que ça va arriver, il touche le visage de sa sœur avec vénération quand elle lui dit bonjour le matin ou après la sieste… Bref, sa compréhension des choses qui l’entourent s’affine de jour en jour. Et il a fait un numéro de charme pas possible à la maîtresse, histoire de s’assurer ses bonnes grâces pour la rentrée 2018.

Les nuits sont encore compliquées. Il y a eu du mieux, et puis retour à la case réveils toutes les trois heures. Les nerfs ont un peu lâché. Là, cela semble se calmer, depuis quelques jours à peine. Nous avons eu trois nuits complètes, et quelles nuits ! Un réveil vers 7h30, puis il s’est rendormi pour deux heures encore. En tout cas il a désormais des réveils calmes, sans pleurer, et parle parfois cinq minutes à l’univers avant de se rendormir. Un grand progrès !

La journée, il est toujours aussi calme, et c’est parfois très culpabilisant, parce que la grande prend toute la place pendant que lui joue sagement dans son parc. Il a l’air bien, et, lorsque nos regards se croisent parfois, il me sourit avant de retourner à son jouet. Mais quand vient le moment de m’en occuper sa sœur me demande encore de l’attention, je lui parle, la surveille, l’engueule aussi, si bien que j’ai le sentiment certains jours de ne pas m’être occupée de lui. J’ai peur que, sous son calme apparent, il se sacrifie un peu, me laisse du temps pour gérer sa sœur et s’oublie au passage. En même temps, je n’ai pas connu ça avant, je n’ai jamais pu poser ma fille plus de 3 minutes… Est-ce courant qu’un bébé joue une heure et demie dans son parc, sans rien dire ? Si on m’avait dit qu’un bébé calme soulèverait autant de questions et de craintes en moi !

Mon petit bonhomme, bébé douceur, petit Bouddha a dix mois. Je ne suis pas fâchée qu’il ne se presse pas, j’ai envie de le garder encore bébé, de profiter car ça ne durera pas. Bientôt, il gambadera dans l’herbe avec sa sœur, s’essaiera à la balançoire et au trampoline. En attendant, c’est encore mon tout petit, et je pouponne pour la dernière fois. Enfin, quand je dis tout petit… Il fallait le voir, hier, dans sa jolie chemise en 18 mois, tout bien habillé pour la fête ! Un beau petit garçon, au sourire ravageur… Personne ne m’avait jamais fait autant craquer !

10mois

3 réflexions sur “Petit Ourson, 10 mois

  1. Il grandit bien, c’est si important. Et il est pleinement heureux. Je ne pense pas qu’il se sacrifie ma belle, je crois qu’il découvre le monde a sa manière. L’escargot était pareil. Il pouvait rester une bonne heure les yeux rivés sur ce qui l’entoure, comme absorbé. Il avait juste l’air épanoui et bien dans sa peau.
    Les enfants sont tellement différents – On se pose toujours des questions quand on n’est pas habitué à tel ou tel comportement.
    Grosses bises à tous avec un câlin spécial pour le petit ourson qui approche de ses 1 an!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s