S’équiper pour l’arrivée de bébé #01 : la chambre

Il y a 6 ans, je venais de terminer la liste de naissance de ma fille, non sans mal. Par un joli hasard, comme la vie en a le secret, je me suis replongée dedans à la même date pour l’envoyer à ma jumelle maléfique, qui s’apprête à accueillir son premier bébé. Belle synchronicité. Et l’occasion donc de ressortir la liste d’achats que j’avais établie pour les loulous, ainsi que quelques brouillons d’articles. C’est un récap que je voulais vous faire à l’époque, mais c’est aussi bien de le faire maintenant, avec le recul. Alors, jeune primipare, tu ne sais pas par où commencer ? Comme je te comprends. J’ai passé un bon millier d’heures à faire des listes, des comparatifs, avec le sentiment de ne pas tout comprendre parfois. Difficile de faire le tri entre l’indispensable, l’utile et le superflu. J’ai donc envie de faire un petit tour d’horizon des équipements pour bébé, par univers. Bien entendu, cette liste est subjective et surtout elle doit être adaptée à vos envies / contraintes / modes de vie. Mais peut-être pourra-t-elle vous aider à y voir plus clair…

Aujourd’hui on commence avec la chambre de bébé.

 

Les indispensables

Un lit à barreaux et un matelas adapté. J’y reviendrai plus bas en détails.

Du linge de lit : deux alèses, deux ou trois draps housses, deux gigoteuses. Prévoir au moins en double, car on n’est jamais à l’abri d’un accident (ou d’une gastro) en pleine nuit.

– Selon la disposition de votre maison, un babyphone peut rapidement s’avérer essentiel pour surveiller le sommeil de bébé à distance et l’entendre s’il pleure. Le plus : certains modèles ont également une fonction musique, veilleuse, ou même projecteur d’étoiles, ce qui évite de faire d’autres achats superflus.

 

Les produits conforts

– J’en ai déjà parlé ici, le Cocoonababy est pour moi un produit essentiel pour le sommeil des premiers mois. Absolument indispensable, non, mais tellement bon pour bébé ! Prévoir un drap housse de rechange.

Un plan incliné. Si votre bébé souffre de petits reflux, ou juste pour prévenir les reflux justement, c’est la solution sécurisée pour surélever un peu sa tête. Adapté à la taille du matelas, il se glisse sous celui-ci.

Le berceau. J’aurais pu le mettre dans la catégorie « on peut s’en passer », mais il reste néanmoins une bonne solution pour faire un cocon plus douillet les premiers mois et garder bébé près de soi sans prendre trop de place dans la chambre. En version simple ou cododo, il est une bonne transition entre les bras de maman et le lit à barreaux. Mais un Cocoonababy dans un lit à barreau est bien aussi, à voir donc en fonction de vos envies. Notez que cela représente un gros budget pour une courte durée, car il faut penser au matelas adapté et au linge de lit adéquat.

Le tour de lit. Certains pédiatres sont contre, les avis sont partagés. Pour ma part j’en ai mis à mes enfants dès la naissance pour leur faire un cocon douillet, mais j’ai choisi des modèles un peu rigides, comme chez Vertbaudet.

Une veilleuse. Il faut savoir qu’un bébé n’a, a priori, pas peur du noir, et donc qu’il est inutile de lui mette une veilleuse fixe les premiers mois. Mais la crise du huitième mois et les premières roulades sur le ventre peuvent rendre nécessaire d’avoir une petite lumière dans la chambre. Là où la veilleuse me paraît importante les premiers mois, c’est pour les parents, qui peuvent jeter un œil sur bébé ou le prendre pour une tétée nocturne sans lui mettre une ampoule dans la figure. Mon chouchou absolu reste les modèles qui s’allument lorsqu’on les soulève, comme la Lumilove de Pabobo. Pour plus de détails, j’en parlais ici.

Un hygromètre et un humidificateur. Je n’en avais pas et je l’ai parfois regretté, surtout quand les petits étaient enrhumés. Mon babyphone mesurait l’hygrométrie, je me suis rendu compte parfois qu’il aurait été bien de pouvoir humidifier la pièce.

Un jouet de lit. Une fois que la préhension se met en marche, ça peut être un bon moyen pour bébé de rester un peu dans son lit au réveil, ou de jouer tranquillement avant la sieste. Ici ils étaient fans du nounours qui fait de la musique quand on lui tire la queue. Mais c’est un achat qu’on peut largement différer, et faire en fonction de l’enfant.

 

Ce dont on peut se passer

Le mobile. Certes, on voit de jolis modèles dans des tons pastels qui donnent très envie… Mais gardez à l’esprit que bébé ne perçoit que les couleurs vives au départ, et donc qu’à priori il sera bien plus attiré par les trucs en plastique moches. Ici les quelques essais ont été catastrophiques. Cela les excitait plus qu’autre chose, mais chaque enfant est différent, peut-être qu’une autre maman vous dirait qu’elle ne peut pas s’en passer. C’est vrai que les premiers mois ça peut être sympa de poser un peu bébé dans son lit et le laisser admirer le mobile, après est-ce que cela justifie vraiment l’achat ? Je reste sceptique. J’ai un peu utilisé l’arche de jeu du transat en cas de besoin, mais sans plus.

La flèche et le ciel de lit. Là, clairement, c’est de la déco. Donc c’est un achat pour vous. Une moustiquaire à suspendre peut s’avérer tout de même utile en été, mais pas la peine de taper dans les marques de puériculture dans ce cas.

 

L’achat que l’on peut différer

La déco ! Certes, c’est super de préparer la chambre de bébé, mais c’est plus pour vous que vous le faites au début. Alors faites-vous plaisir, mais inutile d’y mettre un budget de folie. Gardez peut-être ça pour le passage à la chambre de grand, quand votre enfant aura quelques préférences, et surtout quand il en profitera pleinement ! Parce qu’à six mois il y a peu de chances que votre bébé s’extasie devant les superbes tableaux que vous lui aurez accrochés…

 

Le petit plus

On n’y pense pas forcément, mais un petit panier à linge peut s’avérer bien utile, surtout quand on lave les vêtements de bébé à part, avec une lessive spéciale !

 

Zoom sur le mobilier de bébé

Je dirais que c’est un gros morceau, tant sur l’importance qu’on y met que sur le budget. Car, oui, côté prix ce fut le plus gros choc de mes recherches. J’ai un vrai problème à voir des chambres en contreplaqué qui coûtent un Smic. Bien évidemment, chacun fait ce qu’il veut, mais si j’ai un conseil à donner c’est d’acheter d’occasion. C’est une très bonne solution, pour une raison simple : on sait que les meubles neufs, particulièrement les meubles en panneau de particules, dégagent des substances volatiles nocives (les fameux COV). Donc ce n’est pas plus mal d’avoir des meubles qui se sont « aérés » quelques mois.

En ce qui nous concerne, nous avons eu la chance de trouver une chambre complète Ikéa d’occasion, vendue par une boutique qui s’en servait de décoration. Même neuve, cette gamme reste largement plus abordable que ce que l’on trouve en magasin de puériculture, pensez juste à ouvrir les cartons et laisser le tout bien respirer avant l’arrivée de bébé !

Pour ce qui est des meubles à acheter, tout dépend de votre place/envie/budget, mais globalement un lit et une commode ou une armoire (si vous n’avez pas déjà des rangements) sont largement suffisants. Vous pourrez toujours adapter ensuite, avec des rangements pour les jouets par exemple, mais rien ne presse ! En ce qui concerne le plan à langer, c’est aussi en fonction de la place dont vous disposez, et du côté pratique. Pour moi sa place était dans la salle de bain, pas dans la chambre, mais c’est un choix.

 

Le matelas

Votre bébé va y passer énormément de temps en deux ans, il faut donc privilégier confort et sécurité. Côté sécurité, les règles sont claires : un matelas bébé doit être ferme, parfaitement adapté à la taille du lit, et on change de matelas pour chaque enfant. On privilégie le neuf donc, dans la mesure du possible. Côté confort, choisissez une densité comprise entre 20 et 22 kg/m3 (55kg pour un matelas en latex). En-dessous, le matelas sera trop mou, en-dessus il risque d’être trop ferme, et donc inconfortable.

En ce qui concerne le choix de la matière, il existe tout un choix de matelas dits « naturels ». Attention cependant : un matelas « bambou » par exemple est certes recouvert d’un tissu en bambou, le plus souvent certifié Öko tex, mais possède tout de même un cœur en mousse de polyuréthane… Donc pas si naturel que ça. Le cœur en latex offre l’avantage de n’avoir subi aucun traitement chimique, en théorie… Car en pratique, c’est souvent un mélange d’hévéa et de latex de synthèse que l’on trouve. Bref, c’est un casse-tête. Le mieux est d’anticiper l’achat et de laisser le cœur du matelas à l’air libre (pas dans la chambre de la future maman !) pour limiter les émissions.

Pour ma part j’avais fini par choisir le matelas bambou de Tinéo, et j’en ai été ravie. Il est bien ferme, le tissu bambou est doux et respirant, et surtout il se déhousse entièrement et passe en machine. Le cœur est en mousse par contre, on l’a donc aéré un bon moment avant de l’utiliser. Mais, à matière et densité égale, il est clairement compétitif.

 

Voilà donc un premier aperçu qui, je l’espère, pourra être utile. La semaine prochaine, on parlera du bain et des soins !

Et vous, des avis ? Des choses à ajouter à la liste ?

5 commentaires sur “S’équiper pour l’arrivée de bébé #01 : la chambre

  1. Hello, il y a tellement de choses à penser à l’arrivée de bb pour sa chambre ! Je rajouterais peut-être une poubelle à couches ? Même si tu utilise des couches lavables, il vaut mieux les séparer du bac à linge pour les entreposer le temps de les laver.

    J'aime

    1. Oui, pour un premier on s’y perd vite ! La poubelle de couches je l’ai mise dans le prochain article, dans la salle de bain 🙂 Mais effectivement pour ceux qui changent dans la chambre c’est à penser !

      J'aime

  2. Le babyphone, elle a 6 ans et on s’en sert encore !
    Mon mari le mettait alors qu’à l’époque, on vivait en appart à Paris avec des cloisons épaisses comme des feuilles de papier 😛 ;D

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s