Trois mois

image

Comme le temps passe… Mon petit ourson a trois mois et demi déjà, l’article sur ses deux mois et resté dans un coin de mes brouillons, et je dois me faire un peu violence pour ne pas lâcher ce mois par mois si précieux. Parce que, oui, on oublie les petites choses du quotidien, même si chaque petit geste est important à cet âge-là.

J’ai relu ce que j’avais écrit lorsque sa grande sœur avait son âge, ici et . Il y a déjà quelques petites différences, c’est marrant…

Poursuivre la lecture de « Trois mois »

21 mois

Chaque mois, je me dis qu’il faut écrire, pour garder une trace de son évolution, et chaque mois je laisse passer la date… Dans dix jours elle aura 22 mois, déjà, mais parlons tout de même de mon grand bébé de 21 mois !

Que de changements ! En deux mois, le bébé s’est encore effacé pour laisser la place à une toute petite fille. Ses premières couettes m’ont fait un vrai choc. La voir se savonner sous la douche, les cheveux relevés, m’a achevée. Je mesure la transformation physique et l’évolution par rapport à ce bébé qui soufflait sa première bougie hier.

21 mois

Côté langage, il y a eu un déclic vers 19 mois, et depuis elle acquiert au moins un mot par jour, parfois plus. Elle fait même des phrases courtes désormais, veut nommer tout ce qui l’entoure, et répète tout ce que l’on dit… Autant dire qu’il faut faire attention !

Côté repas, pas de changement, c’est petits pots sans morceaux. Elle peut picorer un peu mais ne fait pas de vrais repas. Peut-être ne suis-je simplement pas assez patiente, je ne sais pas trop quoi en penser.

Côté jeux, c’est une vraie petite maman avec son poupon et je trouve émouvant de la regarder bercer son bébé avant de le mettre au lit. Et, comme le bébé à un pot, et que Tchoupi aussi, elle commence à poser ses fesses sur le sien. Habillée d’abord, puis de plus en plus sans la couche. Elle essaie un peu, je la laisse faire, elle n’est pas encore prête je pense mais elle prend ça comme un jeu. Son papa a tout de même eu droit à l’offrande du pipi dans le pot !

Globalement, elle est plus calme, et il lui arrive maintenant de rester assise presque une demi-heure devant un dessin animé. Un miracle ! Elle est toujours facile à mettre au lit le soir, par contre elle se réveille la nuit et se met à parler à son doudou, à chanter, parfois pendant une heure, et bien entendu je ne dors pas, même si je ne me lève pas pour aller la voir. Avec de la chance, il suffit de lui dire de dormir pour qu’elle se calme, dans le cas contraire, il faut juste attendre qu’elle ait fini son monologue à l’univers.

Elle aime toujours autant m’aider, à étendre le linge par exemple, et devient de plus en plus autonome : elle range, participe activement à la douche, à l’habillage… Bref, elle grandit, tout simplement. Mais chaque petit geste du quotidien est un apprentissage, et c’est fou ce qu’un petit enfant peut assimiler.

Au quotidien, j’ai encore du mal à faire autre chose que m’occuper d’elle. Si je tente du ménage ou de la cuisine, au bout d’un moment elle fait toutes les bêtises possibles pour que je m’occupe d’elle, donc c’est encore compliqué.

Par contre c’est un vrai régal de voir que les échanges se multiplient, qu’elle comprend ce que je lui demande, et qu’elle est capable d’exprimer ce qu’elle veut plus clairement. Certes, elle n’écoute pas toujours, mais elle s’est un peu calmée par rapport au mois de décembre, où elle faisait systématiquement le contraire de ce que je lui disais. Elle appréhende mieux ce qui l’entoure, les relations de cause à effets, elle comprend beaucoup de choses. Depuis peu, quand je lui demande où est le bébé, elle me montre mon ventre. Et si je lui dis « mais toi aussi t’es un bébé ? » elle me répond non. Même pas un grand bébé ? Non, non. Une petite fille. Il va falloir que je m’y fasse !

21 mois - 2

19 mois

J’ai laissé passer les 18 mois de la puce (et maintenant vous savez pourquoi), et voilà qu’elle vient d’avoir 19 mois… Et ces quelques semaines ont été riches en changements ! Je crois que les 18 mois sont un cap, encore un.

Elle a encore bien grandi, certains habits en deux ans sont trop petits, et on me demande de plus en plus souvent si elle va à l’école (laissez-mon bébé tranquille !). On pourrait lui faire une couette si elle se laissait faire, et elle enjambe les jeux du parc avec une facilité qui la surprend elle-même.

19 mois

Elle parle de plus en plus. Réclame « un coup » quand elle a soif (no comment), « un bout » quand elle veut manger dans notre assiette. Elle adore enfoncer son doigt dans les « cagos » (les escargots, je sais c’est dégueu), et réclame sans arrêt les « apins », les lapins crétins sa grande passion. Parce que, oui, c’est un scoop : elle peut désormais s’assoir sans bouger quelques minutes !! Autant dire que je n’ai aucun scrupule à la mettre devant la télé !

Depuis deux semaines, elle acquiert pratiquement un mot par jour. Sa marraine, qui ne l’a pas gardée pendant plus de dix jours à cause de la varicelle, a été bluffée. Elle dit « encore », « a plus » (il n’y en a plus), « cassé », « ok », « boum », « là-haut », « cube », « pie », « beau », « chaussons », et même « merci ».

Elle mange toute seule, même si elle rate encore un peu sa bouche. Elle mange encore des petits pots sans morceaux, parce qu’avec morceaux ça ne passe pas du tout. Elle pique dans nos assiettes, elle adore la pizza et les caillettes, mais elle ne fait pas encore de repas « normal ». Au bout d’un moment elle décroche, s’énerve, met tout par terre, donc on reste aux petits pots pour l’instant.

Elle chante. Fort. Parfois au réveil dans son lit. Elle parle, beaucoup, longtemps. Dans ses chansons ou ses monologues à son poupon, on distingue les mots qu’elle utilise tous les jours : papa, maman, dodo, bébé, doudou, gâteau…

Parfois elle vient me prendre la main et m’emmène vers un jouet ou vers la porte pour sortir… et ça me fait fondre cette petite main qui guide la mienne. Et quand elle s’approche de moi en disant « mamaaan » avant de me faire un gros bisou, je suis la plus heureuse du monde. Ma boulette qui ne s’arrête jamais de bouger, qui ne fait pas de câlins du coup, nous fait beaucoup de bisous, et si jamais l’un de nous dort, alors elle peut en faire une dizaine, jusqu’à ce qu’on ouvre les yeux. Autant vous dire qu’on fait toujours durer un peu !

17 mois

Aujourd’hui, ma boulette a 17 mois. Euh, c’était pas hier que je vous parlais de ses 15 mois ?

Physiquement, elle a bien changé. De 12 à 24 mois, c’est vraiment une période de transition entre le bébé et l’enfant, et la transformation est assez spectaculaire. La photo mensuelle,  prise toujours au même endroit, n’en est que plus précieuse. Elle a de plus en plus de cheveux, ils commencent même à bien friser, un visage plus fin, de nouvelles mimiques, elle perd progressivement ses joues de bébé. Et elle est de plus en plus jolie !

Côté caractère, on entre dans la période bénie des colères, des roulades par terre pour ne pas quitter le parc, des cris pour ne pas descendre de la balançoire… Bref, du bonheur. Elle n’entend toujours pas le « non », ni le « viens ici », elle a l’oreille hyper sélective. Par contre pour le reste, elle comprend tout. Son langage ne s’est pas trop étendu depuis deux mois, mais sa compréhension est beaucoup plus grande. Elle m’a surprise il y a deux jours quand je lui ai tendu des chaussettes en lui demandant d’aller les ranger : elle est sortie de ma chambre, est entrée dans la sienne, a ouvert le tiroir et a posé les chaussettes dedans, avant de le refermer et de revenir en applaudissant. Elle nous surprend assez souvent en fait.

Elle commence à courir, à monter et descendre de petites marches sans appui, à monter et descendre des escaliers juste en donnant la main. Ce matin encore j’ai souri en la voyant changer son doudou de main pour pouvoir me donner la bonne main et descendre de la terrasse. Ça a l’air bête, hein, mais c’est nouveau cette réflexion de donner la « bonne » main (celle qui est de mon côté). Au parc, elle monte toute seule sur le toboggan, s’assois et me tend la main pour la descente. Elle tient sur la balançoire seule aussi, et peut y reste une bonne vingtaine de minutes (et moi pendant ce temps je suis assise par terre à côté au cas où elle parte en arrière…) Et chez super marraine, elle s’éclate dans le trampoline, jusqu’à devenir rouge vif ! Du coup elle sait sauter sur le lit et sur le canapé (hum…). La plage de galets au bord de la rivière l’a bien aidée je pense à développer son équilibre, elle se débrouille vraiment bien en terrain accidenté.

IMG_20140908_111627

La rivière, justement… Elle avait du mal à se baigner, il faut dire que cet été l’eau n’a pas beaucoup chauffé, et là elle commence juste à s’y mettre. Hier elle s’est baignée entièrement pour la seconde fois, et elle adore. Par contre elle ne fonce pas (pas encore ?) dans l’eau, elle reste prudemment au bord, tant mieux !

Elle aime toujours autant danser, et a fait plusieurs shows cet été. Un soir notamment, quelqu’un a sorti une guitare, et elle a dansé devant lui, puis devant chaque personne présente, sous les applaudissements. Une star. Il faut la voir saluer tout le monde quand elle quitte la plage, ou quand elle sort du supermarché… On dirait la reine qui salue ses sujets ! Elle dit aussi au-revoir à la rivière, longuement, après chaque baignade.

IMG_20140903_174433

Doucement, on prend un rythme plus serein. Cette semaine sa marraine (qui est aussi sa nounou) est en vacances, j’avoue que j’appréhendais de l’avoir tous les jours, et en fait ça se passe bien. Elle me laisse un peu tranquille, joue un peu toute seule… Évidemment, je n’ai pas fait beaucoup de choses en dehors de m’occuper d’elle, mais je passe des journées sympas, et ça m’apaise beaucoup. Il faut dire que le traumatisme des hurlements en continu pendant des jours, des semaines, est encore présent, clairement. Je n’ai pas toujours une patience immense, je crie encore pas mal, surtout quand je répète « non » pour la 25ème fois, mais les bons moments dominent largement. Le temps aide, puisque la fameuse tranche horaire 17-19h, tant redoutée (« qu’est-ce que je vais en faire jusqu’au repas ? »), se passe au bord de l’eau.

Enfin, elle se souvient comment on dit « maman » : après un mois de « papaaaaa ! », elle s’adresse de nouveau à moi. Le médecin m’avait parlé des périodes « maman » et « papa », je ne pensais pas que ce serait si flagrant. Elle m’appelle tout le temps, elle me cherche, et si je fais autre chose elle vient poser sa tête sur moi en disant « ma-maaan »… Et je fonds, forcément. Elle sait y faire, la merdeuse. C’est quand même agréable de la voir se précipiter vers moi en criant maman !

Voilà, je pourrais vous en dire encore tellement… Comment elle désigne là où elle a mal quand elle se cogne, comment elle dit « cacaaa » en tirant sur sa couche, comment elle conduit le camion de son père, d’un air très sérieux, en touchant de temps en temps au levier de vitesse, comment elle enlève le pantalon de son poupon et lui nettoie les fesses, comment elle parle en riant, se cache derrière le rideau, essaie de mettre ses chaussures, mange sa glace toute seule d’un hyper appliqué, passe son doigt sur les lèvres en faisant « blebleble », pointe son doigt sur mon front pour dire que je suis toc-toc, fais de même sur sa tempe… Mon bébé toc-toc, ma boulette, ma chérie. C’est fou comme elle grandit, c’est fou comme le temps passe, c’est fou comme elle apprend et comme le petit bébé que j’ai tenu dans mes bras a l’air loin maintenant !

15 mois

J’ai l’impression de vous rabâcher sans cesse la même phrase : « ça passe trop vite ». Pourtant, vous savez à quel point c’est vrai. La preuve : je n’ai pas eu le temps de vous écrire l’article des 14 mois qu’elle a eu 15 mois il y a dix jours ! Alors je me bouge avant qu’elle en ait 16 !

Depuis son premier anniversaire tout s’accélère encore, elle change, elle change tellement… Les quatre prémolaires sorties, elle a repris un rythme d’évolution à peine croyable, et chaque jour je pourrais vous rapporter une nouvelle acquisition pratiquement. Enfin, acquisition ou imitation, mais en tout cas une nouvelle chose.

Donc elle gambade carrément bien, elle tente maintenant de courir, et parvient à faire de belles accélérations. Elle arrive à descendre une petite marche debout sans appui (et un escalier sur la tête) (pas drôle, je sais). Elle grimpe sur le fauteuil, le canapé, et en descend tranquillement (on respire), mais commence à vouloir de mettre debout sur la chaise (on respire moins bien). La poussette ne sert presque plus, elle préfère marcher à côté de nous, ou qu’on la promène sur son vélo ou sur les épaules de papa.

Elle développe de plus en plus sa motricité fine, elle saisit de petits objets, fait glisser les billes sur la tige métallique… chose difficile il y a deux mois de ça. Elle a aussi compris l’empilage des blocks, mais pas encore le principe de mettre le plus gros en dessous (et elle s’énerve parce que sa tour ne tient pas). Les formes à mettre dans les trous ont aussi un peu perdu de leur mystère, même si les faire pivoter n’est pas encore un réflexe (et elle les engueule parce qu’elles ne rentrent pas). Oui, le caractère aussi se développe considérablement ! Mademoiselle s’énerve, tape des pieds, fait des caprices quand on lui refuse un objet (« Non ma chérie, maman ne te laissera pas jouer avec le couteau », elle est horrible sa vie).

À côté de ça elle est de plus en plus câline. Sur les épaules de son père, elle pose sa tête sur la sienne. Dans nos bras, elle pose parfois la tête. Bon, pas longtemps, hein, faudrait pas abuser non plus. Ne pas bouger pendant trente secondes relève encore de l’exploit. Je lui ai mis un matelas-canapé dans sa chambre, et ça a contribué à la calmer un peu, elle arrive à s’assoir pour jouer ou pour qu’on lise un livre, même un court instant.

Côté langage elle commence à dire quelques mots, en tête « Papaaa ». Elle dit un semblant de « tot-tot » pour sa tototte, une sorte de « dato » pour le gâteau, elle dit bien « doudou » et « dodo » (mais celui-là sert un peu à tout certains jours). « Do ça » pour « donne ça », ça elle le maîtrise bien aussi ! Mais on a perdu le « maman » de vue… en ce moment elle n’en a que pour son père, et j’avoue que je ne m’en plains pas quand elle crie « papaaaaaa » à 5h du matin parce qu’elle a besoin qu’on la mouche… (Je me moque même un peu, mais chut !) Par contre c’est fou tout ce qu’elle comprend, je ne pas combien de mots elle a assimilé en trois mois, mais c’est assez énorme. Elle comprend vraiment beaucoup de choses, et fais ce qu’on lui demande, le plus souvent. Vraiment, j’ai beau savoir qu’ils intègrent de plus en plus de mots à cet âge, je suis bluffée chaque jour. Reste le problème du « non », ce mot-là elle ne veut vraiment le comprendre (sale gosse).

Globalement ses jeux ont beaucoup changé, elle commence à nous imiter, on est vraiment rentrés dans une nouvelle phase, à mi-chemin entre le bébé et la petite fille. Qui berce un poupon en chantant « dodo, dodo, dodo » ou le fais danser, puis d’un coup le jette par terre et passe à autre chose. Qui pousse la poussette de poupée mais n’aime pas quand on installe un bébé ou une peluche dedans. Qui veut touiller mon café, et finit par tourner ma cuillère dans un verre en plastique avant de la mettre à la bouche, mais qui n’arrive pas à manger sa compote seule.

Le repas, parlons-en. Nous sortons d’une période bien pénible, durant laquelle elle faisait des crises pour manger seule, mais n’arrivait pas à tenir sa cuillère. Impossible de la faire manger, impossible de l’aider à la manier, mais impossible aussi de la laisser gérer seule. Bref, encore une petite épreuve de nerfs pour les parents. Depuis trois jours ça semble passé, elle mange bien, boit tout son biberon, et commence même à manger des assiettes sans tout envoyer par terre. Elle était vraiment dans une phase d’opposition totale face à nous, heureusement passagère. Grande nouvelle, elle accepte désormais le lait normal, quasiment du jour au lendemain, va comprendre…

Voilà, j’ai l’impression d’oublier la moitié des choses qui se sont passées ces deux derniers mois, mais il y en a tellement… Elle a poussé d’un coup, physiquement aussi puisqu’elle mesure 81 cm, soit quatre centimètres de plus qu’à un an ! Donc maintenant elle peut ouvrir son armoire, et ce qui traîne sur le bord de la table est à sa portée. Cela fait deux fois qu’elle joue avec des gamins de deux ans et qu’on constate qu’elle fait la même taille, qu’elle est même plus costaud, mais bon son père et moi sommes très grands (1m85 et 1m78) donc ça semble logique. Par contre je m’étonne souvent quand je la regarde, c’est vrai que mon petit bébé est un lointain souvenir… et ça fait drôle !

Le plus impressionnant ce sont ses cheveux, qui ont triplé de longueur et de volume depuis son premier anniversaire. Elle a maintenant de jolies boucles entre le blond et le roux, et je lui ai fait son premier palmier (oui, je sais, c’est vache, mais c’est trop tentant !).

 

15m1

15m2

 

Bref, ma boulette adorée pousse, encore et toujours, elle devient plus indépendante, plus petite fille… Il y a plus d’échanges, et c’est agréable, du coup j’ai hâte maintenant qu’elle parle ! Quand je pense qu’à l’automne elle aura 18 mois… Et elle aura encore tellement changé d’ici-là !

 

IMG_20140721_183953