[Maman épuisée] Et reprendre mon souffle…

[Maman épuisée] Et reprendre mon souffle…

Et voilà 4 mois que je n’ai pas écrit sur le blog. Depuis un mois, un brouillon d’article traîne. Son titre : La tête sous l’eau. J’y explique toutes les raisons qui font que je n’écris pas, que je me noie. Je pourrais vous raconter pendant des pages ces six premiers mois de l’année durant lesquels je n’ai pas émergé. Mais en fait il me suffit que vous dire que mon corps a fini par lâcher, et ce sera un bon résumé.

Poursuivre la lecture de « [Maman épuisée] Et reprendre mon souffle… »

Aux parents qui ne dorment pas

Aux parents qui ne dorment pas

Il y a un an, je crois que je touchais le fond. Cela faisait 14 longs mois que nous ne dormions presque pas. Je publiais un article intitulé « L’étendoir qui vole ». Vos réactions ont été une source de réconfort immense, même si je n’ai pas répondu à tous les messages. Je voulais faire ça bien, prendre le temps, et puis… le temps a passé. Mais chaque mot m’a aidé.

Poursuivre la lecture de « Aux parents qui ne dorment pas »

[Nocturne] Épuisement parental et perspective optimiste

lune3h06.

J’ai froid. Je suis sur mon canapé et j’attends un délai raisonnable avant de regagner mon lit. Parce que si je rentre dans la chambre avant qu’il soit totalement rendormi il va hurler, c’est sûr.

Depuis plus de trois mois, chaque nuit ou quasiment, le bébé pleure. Crie, hurle. Parfois, il suffit de lui remettre sa sucette dans la bouche, parfois il suffit de le prendre une minute aux bras. Ou alors, comme cette nuit, il se calme sur nous mais hurle à nouveau dès qu’on le pose. J’avais réussi à endiguer un peu ce rituel, sans arrêter les réveils, en le laissant pleurer un peu. A peine, même pas une minute, juste le temps qu’il comprenne que j’étais partie me recoucher. Mais il a été malade, a sorti des dents, et récemment a eu des douleurs la nuit à la suite de l’opération qui ont nécessité des antalgiques forts. Bref, retour à zéro.

Poursuivre la lecture de « [Nocturne] Épuisement parental et perspective optimiste »