Petit Ourson – 22 mois

C’est vrai que le temps file trop vite, que je laisse un peu le blog de côté, mais j’aime tellement garder une trace de l’évolution de mes bébés que je vais essayer de reprendre un peu le fil. La dernière fois que je vous parlais de lui, il avait 18 mois, et c’était déjà étrange. Aujourd’hui, il a 22 mois mon petit Ourson ! Même bientôt 23, mais passons. Et oui, le deuxième anniversaire arrive à grands pas, et j’ai du mal à réaliser.

Lire la suite

Petit Ourson, 10 mois

10mois2Et voilà qu’entre les deux fêtes d’anniversaire de sa grande sœur, mon petit Ourson a eu dix mois. Que son premier anniversaire se profile, que le temps me file entre les doigts, que son visage de gros bébé s’est insensiblement affiné…

Pas de gros changement ce mois-ci, juste des évolutions, lentement mais sûrement. Les dents du haut ne devraient plus être loin, il a découvert qu’on pouvait tendre un objet et le reprendre, ou enlever la tototte de la bouche de sa sœur et la remettre, dix ou vingt fois de suite. Il affine ses mouvements, mais ne se met toujours pas sur le ventre ou à quatre pattes. Il ne tente pas de se lever, et ne voit pas l’intérêt d’être debout sur ses pieds. Par contre, il se déplace assis ! Il a bien compris le principe et glisse sur ses fesses, de plus en plus loin, de plus en plus vite. Il se penche en semble prêt à partir sur les genoux, d’ailleurs je pense que ça ne devrait plus trop tarder. Ou pas ? Peut-être sautera-t-il l’étape du quatre pattes pour marcher, en tout cas il n’est pas pressé.

Lire la suite

Petit Ourson, 7 mois

7moisAvant-hier, mon petit ourson a eu 7 mois. J’ai pris le temps de le regarder, pour mesurer tous les changements de ces deux derniers mois. Ma copine, sa nounou, l’a trouvé changé par rapport à la semaine précédente, et je me suis souvenue que sa grande sœur avait clairement franchi un cap à six mois elle aussi. C’est comme si tout à coup ils s’ouvraient au monde, comme s’ils se rendaient compte de toutes ces choses nouvelles qui les entourent. Oui, depuis ses 5 mois, il a bien changé…

C’est un grand bébé, toujours. Mais là j’ai souvent une surprise quand je le prends contre moi, je le sens tellement plus grand dans mes bras… Vendredi, j’ai compris pourquoi : pratiquement 10 kilos pour 73cm !

Lire la suite

Trois mois

image

Comme le temps passe… Mon petit ourson a trois mois et demi déjà, l’article sur ses deux mois et resté dans un coin de mes brouillons, et je dois me faire un peu violence pour ne pas lâcher ce mois par mois si précieux. Parce que, oui, on oublie les petites choses du quotidien, même si chaque petit geste est important à cet âge-là.

J’ai relu ce que j’avais écrit lorsque sa grande sœur avait son âge, ici et . Il y a déjà quelques petites différences, c’est marrant…

Lire la suite

21 mois

Chaque mois, je me dis qu’il faut écrire, pour garder une trace de son évolution, et chaque mois je laisse passer la date… Dans dix jours elle aura 22 mois, déjà, mais parlons tout de même de mon grand bébé de 21 mois !

Que de changements ! En deux mois, le bébé s’est encore effacé pour laisser la place à une toute petite fille. Ses premières couettes m’ont fait un vrai choc. La voir se savonner sous la douche, les cheveux relevés, m’a achevée. Je mesure la transformation physique et l’évolution par rapport à ce bébé qui soufflait sa première bougie hier.

21 mois

Côté langage, il y a eu un déclic vers 19 mois, et depuis elle acquiert au moins un mot par jour, parfois plus. Elle fait même des phrases courtes désormais, veut nommer tout ce qui l’entoure, et répète tout ce que l’on dit… Autant dire qu’il faut faire attention !

Côté repas, pas de changement, c’est petits pots sans morceaux. Elle peut picorer un peu mais ne fait pas de vrais repas. Peut-être ne suis-je simplement pas assez patiente, je ne sais pas trop quoi en penser.

Côté jeux, c’est une vraie petite maman avec son poupon et je trouve émouvant de la regarder bercer son bébé avant de le mettre au lit. Et, comme le bébé à un pot, et que Tchoupi aussi, elle commence à poser ses fesses sur le sien. Habillée d’abord, puis de plus en plus sans la couche. Elle essaie un peu, je la laisse faire, elle n’est pas encore prête je pense mais elle prend ça comme un jeu. Son papa a tout de même eu droit à l’offrande du pipi dans le pot !

Globalement, elle est plus calme, et il lui arrive maintenant de rester assise presque une demi-heure devant un dessin animé. Un miracle ! Elle est toujours facile à mettre au lit le soir, par contre elle se réveille la nuit et se met à parler à son doudou, à chanter, parfois pendant une heure, et bien entendu je ne dors pas, même si je ne me lève pas pour aller la voir. Avec de la chance, il suffit de lui dire de dormir pour qu’elle se calme, dans le cas contraire, il faut juste attendre qu’elle ait fini son monologue à l’univers.

Elle aime toujours autant m’aider, à étendre le linge par exemple, et devient de plus en plus autonome : elle range, participe activement à la douche, à l’habillage… Bref, elle grandit, tout simplement. Mais chaque petit geste du quotidien est un apprentissage, et c’est fou ce qu’un petit enfant peut assimiler.

Au quotidien, j’ai encore du mal à faire autre chose que m’occuper d’elle. Si je tente du ménage ou de la cuisine, au bout d’un moment elle fait toutes les bêtises possibles pour que je m’occupe d’elle, donc c’est encore compliqué.

Par contre c’est un vrai régal de voir que les échanges se multiplient, qu’elle comprend ce que je lui demande, et qu’elle est capable d’exprimer ce qu’elle veut plus clairement. Certes, elle n’écoute pas toujours, mais elle s’est un peu calmée par rapport au mois de décembre, où elle faisait systématiquement le contraire de ce que je lui disais. Elle appréhende mieux ce qui l’entoure, les relations de cause à effets, elle comprend beaucoup de choses. Depuis peu, quand je lui demande où est le bébé, elle me montre mon ventre. Et si je lui dis « mais toi aussi t’es un bébé ? » elle me répond non. Même pas un grand bébé ? Non, non. Une petite fille. Il va falloir que je m’y fasse !

21 mois - 2

19 mois

J’ai laissé passer les 18 mois de la puce (et maintenant vous savez pourquoi), et voilà qu’elle vient d’avoir 19 mois… Et ces quelques semaines ont été riches en changements ! Je crois que les 18 mois sont un cap, encore un.

Elle a encore bien grandi, certains habits en deux ans sont trop petits, et on me demande de plus en plus souvent si elle va à l’école (laissez-mon bébé tranquille !). On pourrait lui faire une couette si elle se laissait faire, et elle enjambe les jeux du parc avec une facilité qui la surprend elle-même.

19 mois

Elle parle de plus en plus. Réclame « un coup » quand elle a soif (no comment), « un bout » quand elle veut manger dans notre assiette. Elle adore enfoncer son doigt dans les « cagos » (les escargots, je sais c’est dégueu), et réclame sans arrêt les « apins », les lapins crétins sa grande passion. Parce que, oui, c’est un scoop : elle peut désormais s’assoir sans bouger quelques minutes !! Autant dire que je n’ai aucun scrupule à la mettre devant la télé !

Depuis deux semaines, elle acquiert pratiquement un mot par jour. Sa marraine, qui ne l’a pas gardée pendant plus de dix jours à cause de la varicelle, a été bluffée. Elle dit « encore », « a plus » (il n’y en a plus), « cassé », « ok », « boum », « là-haut », « cube », « pie », « beau », « chaussons », et même « merci ».

Elle mange toute seule, même si elle rate encore un peu sa bouche. Elle mange encore des petits pots sans morceaux, parce qu’avec morceaux ça ne passe pas du tout. Elle pique dans nos assiettes, elle adore la pizza et les caillettes, mais elle ne fait pas encore de repas « normal ». Au bout d’un moment elle décroche, s’énerve, met tout par terre, donc on reste aux petits pots pour l’instant.

Elle chante. Fort. Parfois au réveil dans son lit. Elle parle, beaucoup, longtemps. Dans ses chansons ou ses monologues à son poupon, on distingue les mots qu’elle utilise tous les jours : papa, maman, dodo, bébé, doudou, gâteau…

Parfois elle vient me prendre la main et m’emmène vers un jouet ou vers la porte pour sortir… et ça me fait fondre cette petite main qui guide la mienne. Et quand elle s’approche de moi en disant « mamaaan » avant de me faire un gros bisou, je suis la plus heureuse du monde. Ma boulette qui ne s’arrête jamais de bouger, qui ne fait pas de câlins du coup, nous fait beaucoup de bisous, et si jamais l’un de nous dort, alors elle peut en faire une dizaine, jusqu’à ce qu’on ouvre les yeux. Autant vous dire qu’on fait toujours durer un peu !